flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Bâton Serpent
Huang Yong Ping [tous les titres]
Mousse [tous les titres] Mousse Publishing (livres) [tous les titres]
 Huang Yong Ping Bâton Serpent
Edité par Hou Hanrou.
Textes de Giovanna Melandri, Hou Hanru, Francesco Bonami, Donatien Grau, Hsiao Hwei, Giulia Ferracci.

Publié avec Kamel Mennour.
paru en juin 2015
édition bilingue (anglais / italien)
17 x 24,5 cm (relié, sous coffret, ruban marque-page)
216 pages (ill. coul. et n&b)
40.00 €
ISBN : 978-88-6749-151-3
EAN : 9788867491513
en stock
 
Cette luxueuse publication (reliée en simili peau de serpent sous coffret !), qui documente et prolonge l'exposition de Huang Yong Ping au MAXXI de Rome, rassemble une sélection de textes et de vues d'exposition et contient également une section spéciale avec les notes, les croquis et les maquettes de l'artiste.
Le titre de l'exposition au MAXXI (la première grande exposition en Italie de l'artiste chinois), Bâton Serpent, fait référence à un passage de la Bible, l'histoire d'Aaron qui aurait transformé son bâton de marche en un serpent. Une pièce éponyme représente le squelette géant d'un serpent en aluminium qui envahit les espaces du musée. Elle aborde pêle-mêle les notions de mondialisation, de rapports inter-culturels, de migration, de néo-colonialisme, de conflits religieux, de bouleversements économiques ou encore de fondamentalisme politique.
Publié l'exposition de Huang Yong Ping éponyme au MAXXI - Musée national des arts du XXIe siècle, Rome, de décembre 2014 à mai 2015.
Figure de proue de l'avant-garde « New Wave » qui a bousculé l'art officiel chinois dans les années 1980, fondateur du groupe « Xiamen Dada », Huang Yong Ping (né en 1954 à Xiamen dans la région de Fujian, Chine) participe en 1989 à l'exposition Les Magiciens de la Terre avec laquelle il se fait connaître en France. Il s'installe à Paris où il vit et travaille. Il représente la France à la Biennale de Venise en 1999.
La stratégie esthétique subversive élaborée par Huang Yong Ping consiste à instaurer une distanciation à l'ordre établi et aux valeurs reçues qui ouvrirait sur une « politique de la résistance » par la confrontation des cultures et des nouveaux espaces sensibles. Ses œuvres provocatrices, souvent spectaculaires, combinent divers médiums et mêlent des influences culturelles hétéroclites, de Dada à la philosophie chinoise traditionnelle en passant pas les grands mythes fondateurs occidentaux, dans un rapport complexe avec la figure animale omniprésente dans son travail.