flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Coffret (vol. 1, 2, 3)
Manoel de Oliveira [tous les titres]
Centres d'art, musées, galeries & varia [tous les titres]
Manoel de Oliveira Coffret (vol. 1, 2, 3)
Edité par João Fernandes.
Textes de Luís Miguel Cintra, João Fernandes, Jean-Michel Frodon, Manoel de Oliveira, Jonathan Rosenbaum, Serge Toubiana ; entretien avec João Fernandes et João Bénard da Costa.

Conception graphique : R2 Design.

Publié par le Museu de Arte Contemporanea de Serralves, Porto.
paru en mai 2015
édition bilingue (portugais / anglais)
23 x 29,5 cm (3 volumes brochés, coffret toilé)
304 pages (ill.)
60.00 € 40.00 €
(offre spéciale)
en stock
 
Une vaste rétrospective de la carrière et de l'œuvre du cinéaste portugais (les trois volumes d'une publication entamée en 2008 par la fondation Serralves à Porto dans le cadre de l'exposition dédiée au réalisateur à l'occasion de son 100e anniversaire, réunis dans un luxueux coffret).
Adaptant le format et le contenu de l'exposition, ce projet éditorial aux airs de magazine dédié à l'œuvre de Manoel de Oliveira comprend une large sélection d'images extraites de films, documents d'archives, illustrations de livres, scripts, affiches de films, de textes du réalisateur lui-même et divers autres écrits et entretiens. Le troisième volume du catalogue conclut ce voyage à travers l'œuvre du cinéaste, incluant ses dernières productions ainsi que la réédition d'un texte publié pour la première fois en 1933 et d'une pertinence toute actuelle, dans lequel le réalisateur parle de la lutte entre cinéma et capitalisme. Le lecteur y trouvera aussi la filmographie complète de Manoel de Oliveira.
Publié suite à exposition à la Fondation Serralves du 12 juillet au 2 novembre 2008.
La production filmique de Manoel de Oliveira (Porto, 1908-2015) se démarque comme l'une des réalisations les plus originales de l'histoire du cinéma. Son œuvre a bénéficié d'une portée internationale, en témoigne les nombreuses récompenses des festivals et académies de cinéma du monde entier. Cinéaste à la longévité exceptionnelle, il adapta de nombreuses œuvres littéraires. Amour et perdition (1978), Francisca (1981), Le Soulier de satin (1985), Non, ou la vaine gloire de commander (1990), Val Abraham (1993) comptent parmi ses plus grands films.