flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Lying Weapon on the Beach (+ DVD)
Benoît Maire [tous les titres]
Nero [tous les titres]
Benoît Maire Lying Weapon on the Beach (+ DVD)
Edité par Lorenzo Micheli Gigotti.

Photographies : Benoît Maire.
Modélisation 3D : Marie Corbin.
Légendes des armes : Vincent Honoré et Nicoletta Lambertucci, DRAF.
paru en avril 2015
édition anglaise
15,5 x 24,5 cm (broché)
64 pages (ill.) + DVD
18.00 €
ISBN : 978-88-97503-48-4
EAN : 9788897503484
en stock
 
Livre d'artiste / catalogue.
Cette édition, dont le titre est issu des trois sections qui segmentent le catalogue (Lying, Weapon et Beach), se compose d'un ouvrage et d'un DVD. Le livre comprend un ensemble de photographies prises par Benoît Maire durant ses expositions Spiaggia di menzogne (Lying Beach) à la Fondazione Giuliani de Rome et Weapon à la David Robers Art Foundation de Londres (2013), mêlant ainsi les deux événements en un seul et même support d'étude de l'artiste. Les photographies ainsi que la vidéo intègrent une même narration visuelle, celle de l'artiste et de son point de vue personnel sur son œuvre. Spiaggia di menzogne (Lying Beach) est une analyse de l'acte de voir et de mesurer, opérations au centre de la relation entre chaque être humain et son environnement. Dans Weapon, Benoît Maire observe comment les appareils de mesure perturbent et pervertissent notre relation au monde. Soit par le biais de performances filmées, soit par assemblage, l'objet acquiert un nouveau sens et une nouvelle fonction : il devient une arme, avec les connotations violentes qui lui sont alors associées.
Publié suite à l'exposition de Benoît Maire Spiaggia di menzogne (Lying Beach) à la Fondazione Giuliani per l'arte contemporanea, Rome, d'octobre à décembre 2013.
De formation philosophique, Benoît Maire (né en 1978 à Pessac, vit et travaille à Paris) a effectué un post-diplôme au Palais de Tokyo à Paris après un cursus à la Villa Arson, à Nice. Dans un dialogue permanent entre art et métaphysique, il interroge pensées et concepts établis dans une œuvre plastique protéiforme et souvent collaborative. Depuis 2008, il a entrepris l'écriture d'un manuel d'esthétique où images, objets et écrits prennent forme dans une « esthétique des différends » qui corrompt les formats classiques par un usage expérimental de la théorie.