flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Transit/extensions
Claude Rutault [tous les titres]
Le Consortium [tous les titres] Catalogues monographiques [tous les titres]
Claude Rutault Transit/extensions
Textes de Frédéric Bouchet, Claude Rutault, Julie Delmas, Joël Houzet, Yves Jammet, Annie Scamps.
paru en 2003
édition française
24 x 17,5 cm
75 pages (40 ill. en coul. pleine page)
15.00 € 8.00 €
(offre spéciale)
ISBN : 978-2-84066-098-9
EAN : 9782840660989
en stock
 
TRANSIT est une œuvre de Claude Rutault, constituée de plus de 1500 toiles tendues sur chassis. Cette publication rend compte de la vie de cette œuvre depuis son installation au Parc de la Villette, dans L'Eclat de Folie de Bernard Tschumi, en avril 2002.
La peinture existe d'abord sous forme écrite. Les définitions/méthodes.
« 703 toiles peintes de la même couleur que le mur sur lequel elles sont accrochées. Une toile chasse l'autre. Chaque nouvelle actualisation efface la pécédente, produisant autant de restes. Les toiles décrochées se sont empilées 11, rue Clavel depuis 1973 jusqu'à envahir tout l'espace, jusqu'à devenir incontournables. De 1973 à 1982, 927 toiles. En transit. Certainement repartent, d'autres restent. Toujours plus nombreuses. Nouveaux lieux, autres espaces, différents en dimensions, en configuration, en nombre, aux fonctions variées, toiles neuves. Les dernières arrivées recouvrent les précédentes, certaines glissent, disparaissent derrière d'autres, se font oublier pour réapparaître quelques années plus tard, au hasard d'un déplacement. Le stock fait bloc, se constitue peu à peu en corps autonome qui secrète ses propres règles. L'expansion irrégulière entraîne une inertie croissante, dérive au delà de la simple réserve de toiles en attente, sans jamais se figer dans un objet clôt, fini, une sculpture. Il aurait fallu à chaque fois tout déplacer et tenir un registre de garde-meuble. Le rangement apparent n'est, en fait, que dépôts successifs. Le désordre augmente de pile en pile. »
Depuis avril 2002, sept extensions de TRANSIT ont permis d'atualiser des définitions/méthodes dans le nord-est de Paris. Ces actualisations temporaires ont été présentées dans les lieux suivants : Place des Fêtes (Paris 19e) / Parc de la Villette (Paris 19e) / Parc Stalingrad (Pantin, Seine-Saint-Denis) / Chez Valérie Suner (Paris 19e) / Forest Hill à la Villette (Paris 19e) / Cité « Les Maillards » (Rosny-sous-Bois, Seine-Saint-Denis) / Parc de la Villette Paris 19e).

Cet ouvrage comprend un tirage à part de 20 pages inséré dans le rabat de la quatrième de couverture et un marque page encarté.
Né en 1941 à Trois Moutiers (Vienne), Claude Rutault vit et travaille à Vaucresson (Hauts-de-Seine). En 1973, il énonce sa première « définition/méthode » (d/m) : « une toile tendue sur châssis peinte de la même couleur que le mur sur lequel elle est accrochée. sont utilisables tous les formats standard disponibles dans le commerce qu'ils soient rectangulaires, carrés, ronds ou ovales. l'accrochage est traditionnel. » Depuis, il en a proposé plusieurs centaines d'autres, qui ont toutes pour ambition de viser à une déconstruction générale des modes d'existence du tableau.

Voir aussi Marie-Hélène Breuil : Claude Rutault – L'Inventaire.