flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Adèle et Hadrien – Le livre des vacances (2 CD)
Lionel Marchetti [tous les titres]
Optical Sound [tous les titres]
Lionel Marchetti Adèle et Hadrien Le livre des vacances (2 CD)
Texte de Michel Chion.

Conception graphique : ABM Studio.
paru en janvier 2008
double CD digipack
CD 1 : 57'10, 9 titres / CD 2 : 65'20, 8 titres, livret 8 pages
20.00 €
en stock
 
Une pièce de musique concrète toute en reliefs basée sur les vacances à la campagne de deux enfants très attachants, dans des lieux quotidiens, en Corse, en Bourgogne, en Provence, dans les Alpes, dont la poésie est accentuée par les prises de son et le montage de Lionel Marchetti qui en modifie l'acoustique. Les interludes instrumentaux, violon, violoncelle, clarinette, flûte et percussions, sont d'Olivier Capparos.
Le livre de vacances d'Adèle et Hadrien met principalement en scène des voix d'enfants de la propre famille de Lionel Marchetti. Réalisés sur plusieurs années, les tournages sonores saisissent des dialogues d'enfants qui se savent en représentation mais qui souvent n'y prennent plus garde, habitués qu'ils sont. Par le jeu des pistes, de la composition, Marchetti a élaboré des scènes comme pour un film, qui, une fois assemblées, donnent l'illusion de la continuité. Des phrases reviennent, réminiscences comme le sont eux-mêmes les souvenirs d'enfance que la rêverie convoque chez l'adulte. Souvenirs de deux enfances choisies, soit, mais assez bien montés, respirés, pour évoquer parfois chez l'auditeur le spectacle ou l'infidèle mémoire de sa propre enfance. Les voix d'abord prédominantes, se laissent porter sur un courant sonore comme si les enfants remontaient vers une source de plus en plus bruyante. Les sons, s'y élèvent, les voix chantent parfois, font l'œuvre profondément musicale – et c'est la condition pour que la rêverie soit active chez l'auditeur – en mêlant à ces étages vocaux les sons concrets et leur travail, avec la signature de Lionel Marchetti. On y entend jusqu'à l'orchestration dramatique avec piano, violon, flûte… et surtout ces nappes froides, ces crépitements pleins, ces mèches fouettées sans avertissement, ces chutes de pierre qui font le cœur plus attentif, et toujours ces amples résonances qui sont comme les reflets toujours fluctuants dans le miroir déformant, celui du passage vers la mémoire de l'enfance sans doute, quand tout est première expérience, où même la trivialité a des accents de gravité.
Denis Boyer, Fear Drop
Edition limitée à 300 exemplaires.

Ce disque a obtenu le Qwartz Electronic Music Awards – Prix du public / Qwartz Expérimentation-Recherche en 2009.

Pré-écoute : lionelmarchetti.bandcamp.com/album/ad-le-et-hadrien-le-livre-des-vacances-livre-1-2007-composition-de-musique-concr-te.

Olivier Capparos est philosophe, compositeur, peintre et écrivain. Sa recherche et sa production regardent différents domaines intellectuels et artistiques.
Depuis la fin des années 1980, et dans la lignée des premières compositions de musique concrète, Lionel Marchetti (né en 1967) compose quotidiennement dans ce qu'il aime nommer son atelier des sons. Sa poétique musicale est uniquement permise par les technologies, à savoir l'utilisation du haut-parleur à l'enregistrement associé : de l'analogique au numérique jusqu'à l'idée du partage. Pour définir sa musique, où la dimension corporelle tient une place importante, il reprend cette formule de l'écrivain géopoéticien Kenneth White : « Concret ou abstrait ? J'aime l'abstrait où subsiste un souvenir de substance, le concret qui s'affine aux frontières du vide. ».