flux RSS (nouvelles parutions)
 



version française / english version
Ce qui ne sert pas s’oublie / Lo que no sirve se olvida
CAPC [tous les titres]
  Ce qui ne sert pas s’oublie / Lo que no sirve se olvida
Edité par Catalina Lozano.
Textes de Mathieu Kleyebe Abonnenc, Mariana Castillo Deball, Catalina Lozano, Beatriz Santiago Muñoz, Jorge Satorre.

Conception graphique : Bruno Lara, This Side Up.
paru en janvier 2015
édition bilingue (français / espagnol)
14 x 22,5 cm (broché, couv. à rabats)
88 pages (ill. n&b)
12.00 €
ISBN : 978-2-87721-221-2
EAN : 9782877212212
en stock
 
Ce livre et l'exposition qu'il accompagne explorent le statut changeant des objets par rapport aux récits historiques possibles, en particulier ceux liés au passé et au présent colonial, ainsi que les couches de production culturelle, spirituelle et identitaire qui en découlent.
Les contributions de certains artistes de l'exposition qui y figurent sont autonomes par rapport aux œuvres d'art exposées ; il s'agit de réflexions dans lesquelles la notion même d'« objectité » est remise en question à travers diverses approches : l'archéologie officielle et marginale, les religions syncrétiques, les artisanats dans des contextes spécifiques, le cinéma et la production d'images dans des contextes de guerre, la science et l'expérimentation, la littérature. Les tentatives d'appréhender les objets à travers la langue sont autant d'instruments qui aident à cerner et à définir les objets dans leur complexité.
Publié à l'occasion de l'exposition éponyme au CAPC, Bordeaux, de janvier à avril 2015.

Les écrits du CAPC musée constituent une collection de textes offrant une lecture plurielle de la culture contemporaine. Elle s'inscrit dans la mission du musée comme plateforme de connaissance. Cet ensemble regroupe des contributions critiques, philosophiques, politiques ou poétiques, proposant des réflexions croisées sur les pratiques artistiques actuelles et sur leur réception. Une façon de prolonger et d'enrichir l'expérience esthétique par l'écriture et de contribuer ainsi à tisser des liens entre le CAPC et ses publics.