flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
One image doesn’t take the place of the previous one
Harun Farocki [tous les titres]
Galerie Leonard & Bina Ellen, Université Concordia [tous les titres]
Harun Farocki One image doesn’t take the place of the previous one
Textes de Janet M. Brooke, Michèle Thériault, Volker Pantenburg, Rembert Hüser, Harun Farocki, David Tomas.
paru en 2008
édition bilingue (français / anglais)
19,7 x 26,6 cm (broché)
224 pages (ill. coul.)
25.00 €
ISBN : 978-2-920394-75-9
EAN : 9782920394759
en stock
 
Première monographie d'envergure consacrée à l'œuvre installative du cinéaste essayiste allemand. Des textes de Harun Farocki, Rembert Hüser, Michèle Thériault, David Tomas et Volker Pantenburg examinent divers aspects de son travail allant de sa manière de faire, de son entrée dans l'aire muséale, de ses machines de vision et de l'influence du cinéma de Dziga Vertov sur son travail.
Harun Farocki (1944-2014) se réfère à l'histoire du cinéma comme dispositif de mise en image. Il s'intéresse au cinéma comme praxis sociopolitique et comme langage permettant de montrer le monde et la manière dont il fonctionne à travers la « machine » cinéma. Son œuvre, en plus de 90 films, incorpore une multiplicité de moyens d'expression – photographie, dessin, image documentaire – et analyse les convergences de la guerre, de l'économie et de la politique à l'intérieur de l'espace social. Depuis les années 1990, il a réalisé des bandes et des installations vidéo qui parlent de la fabrication et du traitement des images dans les médias et les institutions.
Né à Novy Jicín en Tchécoslovaquie, annexée à l'époque par l'Allemagne, Harun Farocki étudie à la Deutsche Film und Fernsehakademie à Berlin. Il est d'abord réalisateur et édite la revue Filmkritik dans laquelle il développe, entre 1974 et 1984, une importante réflexion théorique sur l'image. Des rétrospectives de ses films ont eu lieu à la Galerie nationale du Jeu de Paume (1995), au Musée d'art contemporain de Barcelone (2004) et à la Cinémathèque de Vienne (2006). Il a été professeur à l'Université de Californie à Berkeley de 1993 à 1999 et professeur invité à l'Académie des beaux-arts de Vienne.

Voir aussi : Harun Farocki & Rodney Graham.