flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Future Fossil Spaces
Julian Charrière [tous les titres]
Mousse [tous les titres] Mousse Publishing (livres) [tous les titres]
Julian Charrière Future Fossil Spaces
Edité par Nicole Schweizer.
Textes de Amelia Barikin, Rebecca Lamarche-Vadel, Nadim Julien Samman, Nicole Schweizer.
paru en décembre 2014
édition bilingue (français / anglais)
16,5 x 23,5 cm (relié)
204 pages (ill.)
25.00 €
ISBN : 978-88-6749-106-3
EAN : 9788867491063
en stock
(derniers exemplaires
disponibles !)
 
Première publication consacrée au travail du jeune artiste suisse lauréat du Prix culturel Manor Vaud 2014.
L'exposition à l'occasion de laquelle cette publication est conçue rassemble des travaux pour lesquels l'artiste a voyagé en Islande, au Kazakhstan, dans le désert d'Atacama (Chili), en Bolivie et en Argentine. Elle se déploie comme une topographie fictive avec au sol des paysages colorés à la beauté étrange, constitués de bacs en acier émaillé remplis de solutions salines provenant de gisements de lithium du Salar de Rincón en Argentine, qui ressemblent à une vue aérienne de ces derniers ; s'élevant dans les hauteurs, des colonnes construites en brique de sel de même provenance marquent la tension entre un matériau du futur – le lithium – et le temps passé nécessaire à sa constitution; plus loin, le temps semble s'être arrêté dans une vitrine où l'artiste a déposé des plantes saisies dans une gaine de glace; enfin, une vidéo tournée au Kazakhstan, sur le site du polygone nucléaire de Semipalatinsk, clôt – ou ouvre – l'exposition sur la question de l'interdépendance entre l'humain et son environnement. Intitulée Somewhere, la vidéo explore le site où les premiers essais nucléaires militaires soviétiques ont été réalisés, et où les radiations libérées entre 1949 et 1989 atteignent encore à ce jour des valeurs extrêmement élevées. L'aspect désolé et atemporel de ces paysages filmés en travelling lent par l'artiste sans aucun commentaire, leur confère une inquiétante étrangeté. Le passé rattrape le futur dans un présent en constante expansion.
Publié à l'occasion de l'exposition éponyme au Musée cantonal des Beaux-Arts de Lausanne, d'octobre 2014 à janvier 2015.
Né en 1987 à Morges (Suisse), formé à l'ECAV (Ecole cantonale d'art du Valais) et à l'Institut für Raumexperimente, Berlin, sous la direction d'Olafur Eliasson, Julian Charrière poursuit un travail qui s'apparente à un processus de recherche se déclinant aussi bien sous la forme de performances, de documentations photographiques que d'installations.