flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Conférences sur l’Affinité de la Peinture avec le reste des Beaux-Arts – précédé par Jean-Philippe Antoine : Pour qui peindre et parler ? Un art de la conférence
Samuel F. B. Morse [tous les titres]
Les presses du réel – domaine Histoire de l'art [tous les titres] – collection Œuvres en sociétés [tous les titres]
Samuel F. B. Morse Conférences sur l’Affinité de la Peinture avec le reste des Beaux-Arts précédé par Jean-Philippe Antoine : Pour qui peindre et parler ? Un art de la conférence
Edité, traduit et introduit par Jean-Philippe Antoine (titre original : Lectures on the Affinity of Painting with the Other Fine Arts, University of Missouri Press, 1983).
parution prévue en 2017
édition française
17 x 20 cm (relié)
ISBN : 978-2-84066-713-1
EAN : 9782840667131
à paraître
 
Les Conférences sur l'affinité de la peinture avec le reste des beaux-arts jettent un nouveau jour sur la carrière de l'inventeur du célèbre code Morse, connu avant tout l'époque comme un des peintres américains les plus prometteurs de sa génération.
Prononcées à New York en 1826, et longtemps restées inédites, ces conférences ne s'offrent pas seulement comme une curiosité historique. En effet, leur placement revendiqué à la croisée des arts et des sciences, le rôle éminent qu'y jouent des catégories d'invention et d'imitation, détachées de leur stricte appartenance aux beaux-arts et reliées à l'industrie thermique naissante, la production enfin d'une définition « élargie » de l'art étonnamment moderne, font paraître une pensée esthétique singulière. Sa dette à l'égard de la philosophie écossaise des décennies précédentes, comme à l'égard du néo-classicisme de Joshua Reynolds, ne suffit pas à la définir, pas plus que les traces perceptibles de la fréquentation par le jeune apprenti-peintre, à Londres, de cercles coleridgiens.
Les circulations transatlantiques qui informent la démarche de Morse, et plus encore le statut inédit qu'acquiert l'art dans la démocratie toute neuve qu'est la république des États-Unis, avec les questions inédites qu'il suscite, donnent à son discours des résonances tout à fait actuelles, que renforce la forme d'une des toutes premières conférences publiques consacrées à l'art, à destination d'un public non professionnel.
Peintre américain, Samuel Finley Breese Morse (1791, Charlestown, Massachusetts – 1872, New York) est le développeur du télégraphe électrique et de l'alphabet qui portent son nom.