flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Early Summer / The End of Summer / Late Autumn
Daniel Gustav Cramer & Haris Epaminonda [tous les titres]
Mousse [tous les titres] Mousse Publishing (livres) [tous les titres]
 Daniel Gustav Cramer & Haris Epaminonda Early Summer / The End of Summer / Late Autumn
Textes de Ana Teixeira Pinto et Luca Cerizza.
paru en juillet 2014
édition anglaise
21,5 x 28 cm (relié, couv. toilée)
140 pages (ill. coul.)
ISBN : 978-9-89982-133-0
EAN : 9789899821330
épuisé
 
Un livre qui documente, prolonge et constitue l'aboutissement d'un triptyque d'expositions de Daniel Gustav Cramer et Haris Epaminonda, un vaste projet initialement basé sur le travail du cinéaste japonais Yasujiro Ozu qui s'est développé sous la forme de trois installations à Samsa, Berlin (2010), dans le cadre de dOCUMENTA (13), Kassel (2012) et à la Kunsthalle Lissabon, Lisbonne (2012).
Daniel Gustav Cramer (né en 1975 à Neuss, Allemagne, vit et travaille à Berlin) part souvent d'un récit ou d'une image qu'il fait évoluer imperceptiblement. Il a recours à la série, à la fragmentation, à l'ellipse. D'une séquence à l'autre, il crée des interstices temporels, des entre-deux propices à installer un espace imaginaire. Il invite le spectateur à s'infiltrer dans ces étroites ouvertures et à prendre ses propres chemins de traverse. Les œuvres de Daniel Gustav Cramer ne sont pas directives, elles se noient dans des décors brumeux et renvoient à des petits moments atemporels, affranchis de tout commencement et de toute fin.
Il a exposé notamment au Kunsthaus de Glarus, au Badischer Kunstverein de Karlsruhe, à la Kunsthalle de Lisbonne, à la Kunsthalle de Mulhouse et a participé à la dOCUMENTA 13 à Kassel (2012).

Haris Epaminonda (née en 1980 à Nicosie, Chypre, vit et travaille à Berlin) recourt à la vidéo et au film, au collage, à la photographie et à des matériaux prééxistants (pages de livres ou de magazines, vieilles photographies de voyage, objets ethnographiques, programmes de télévision oubliés, etc.), manipulés, détournés et réagencés, pour construire des récits non linéaires, mystérieux et polysémiques d'où naissent des images aux limites de l'abstraction et qui, bien qu'issues d'un passé lointain, appartiennent radicalement au temps présent.
Le travail d'Haris Epaminonda a fait l'objet de nombreuses expositions monographiques dans des institutions internationales : Museum of Modern Art, New York (2011) ; Schirn Kunsthalle, Franckfort (2011) ; Tate Modern, Londres (2010) ; Malmö Konsthall (2009). Co-représentante de Chypre à la Biennale de Venise en 2007, elle a notamment participé à dOCUMENTA (13), Kassel (2012), à la seconde Biennale d'Athènes (2009) et à la 5e Biennale de Berlin (2008).

Depuis 2007, Daniel Gustav Cramer et Haris Epaminonda développent en partenariat ensemble le projet The Infinite Library, sous la forme de livres et d'une archive en ligne.

Voir aussi : Haris Epaminonda.