flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Unmade Film
Uriel Orlow [tous les titres]
Centre culturel suisse Paris [tous les titres]
Uriel Orlow Unmade Film
Textes de Erik Bullot, Yoa'd Ghanadry, Avery Gordon, Esmail Nashif, Ilan Pappé, Hanan Toukan, Andrea Thal, Uriel Orlow.

Conception graphique : Georg Rutishauser & Sonja Zagesmann.

Publié avec les éditions Fink, Zurich.
paru en mai 2014
édition trilingue (français / anglais / arabe)
22 x 28 cm (broché)
272 + 164 pages (ill.)
29.00 €
ISBN : 978-3-03746-178-5
EAN : 9783037461785
en stock
 
Un projet audiovisuel autour de l'impossibilité d'un film sur le massacre de Deir Yassin, qui explore la mémoire et les ramifications complexes du lieu (livre d'artiste en deux volumes aux pages de dimensions variables sous une couverture non reliée).
Le projet Unmade Film s'articule autour de l'idée d'un film impossible, non réalisé ou détérioré et présenté par fragments. Le point de départ est un ancien village palestinien transformé en hôpital psychiatrique à Jérusalem. En avril 1948, Deir Yassin est attaqué par deux groupes armés sionistes, et plus d'une centaine de villageois trouvent la mort durant cet assaut. En 1951, un hôpital psychiatrique est établi dans les maisons vides de Deir Yassin. A l'origine destinée au traitement des survivants de l'Holocauste – dont une grand-tante de l'artiste –, la clinique s'est aujourd'hui spécialisée dans les soins et la recherche autour du « Syndrome de Jérusalem ». Le projet présente les ramifications complexes de ce lieu.
Publié à l'occasion des expositions éponymes au CCS, Paris, à la Al-Ma'mal Foundation for Contemporary Art, Jérusalem et à l'espace Les Complices*, Zurich.
Uriel Orlow (né en 1973 à Zurich, vit et travaille à Londres) réalise des installations modulaires et multimédias (vidéo, photographie, dessin) qui réactivent la mémoire cachée de lieux marqués par l'histoire, en combinant des recherches sur des matériaux d'archive, un environnement visuel et sonore suggestif, superposant différents modes narratifs afin d'interroger les représentations et les angles morts de l'histoire et de la mémoire.