flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Prints
Richard Tuttle [tous les titres]
JRP|Editions [tous les titres] Monographies rétrospectives [tous les titres]
Richard Tuttle Prints
Edité par Christina von Rotenhan.
Textes de James Cuno, Chris Dercon, Joachim Homann, Armin Kunz, Christina von Rotenhan, Susan Tallman, Richard Tuttle.
paru en juin 2014
édition anglaise
27,5 x 26,5 cm (relié)
144 pages (172 ill. coul. et 8 ill. n&b)
60.00 €
ISBN : 978-3-03764-365-5
EAN : 9783037643655
en stock
 
La première publication rétrospective dédiée à l'œuvre imprimée, aux estampes et aux gravures de l'artiste post-minimaliste américain.
Depuis les années 1970, en collaboration avec de prestigieux imprimeurs et éditeurs, Richard Tuttle a créé une œuvre imprimée très variée. En exploitant les possibilités uniques de la gravure pour rendre visibles les processus, les matériaux et les actions, Tuttle a exploré toute la complexité des techniques d'impression, estampe, gravure, lithographie, sérigraphie, monotype, etc.
Prints est la première publication consacrée aux estampes de Richard Tuttle. Edité par Christina von Rotenhan, contenant plusieurs essais scientifiques et une large sélection de travaux réalisés entre 1973 et 2013 (dont les reproductions sont elles-mêmes d'une qualité stupéfiante), le livre offre un panorama complet de cet aspect singulier de la pratique de Tuttle et révèle l'intérêt profond de l'artiste pour la nature collaborative des procedés d'impression.
Publié à l'occasion de l'exposition « Richard Tuttle – A Print Retrospective » au Bowdoin College Museum of Art, Brunswick, en 2014.
Richard Dean Tuttle (né en 1941 à Rahway, New Jersey, vit et travaille à New York) est l'un des artistes contemporains les plus singuliers. Son œuvre échappe à toute classification et abolit les frontières entre sculpture, peinture, dessin, installation et gravure. Depuis sa première exposition personnelle à New York en 1965, Richard Tuttle a développé une pratique très libre, non conventionnelle et en constante évolution. Ses sculptures sont empreintes d'une certaine fragilité de par leurs matériaux et composition. Tuttle n'a de cesse de modifier notre appréhension de l'objet d'art, son rapport à l'espace et de subtilement redéfinir notre conception de la sculpture. Richard Tuttle emploie magistralement différents matériaux pour élaborer un lexique personnel où le carton, le métal, le bois, le papier ou le textile deviennent comme les mots d'un poème ou les notes d'une partition. Ses sculptures se caractérisent également par l'absence de référence ou d'interprétation.