flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Dare to Count Phonemes and Graphemes
Haegue Yang [tous les titres]
Sternberg Press [tous les titres] Monographies et livres d'artistes [tous les titres]
Haegue Yang Dare to Count Phonemes and Graphemes
Textes de Ute Meta Bauer, Kathy Noble ; entretien entre Haegue Yang, Kyla McDonald et Steinar Sekkingstad.

Design by Studio Manuel Raeder.
paru en février 2014
édition anglaise
17,5 x 25 cm (broché, reliure apparente)
202 pages (ill. coul. et n&b)
30.00 €
ISBN : 978-3-943365-91-7
EAN : 9783943365917
en stock
 
Un livre d'artiste / catalogue collaboratif conçu dans le cadre de deux expositions géographiquement distinctes mais complémentaires, qui rendent compte des orientations des travaux récents de l'artiste, développés autour des idées d'abstraction et de mouvement. Avec deux essais inédit, ainsi qu'un entretien avec l'artiste.
Publié à l'occasion des expositions d'Haegue Yang « Journal of Bouba/kiki » aux Glasgow Sculpture Studios et « Journal of Echomimetic Motions » à la Bergen Kunsthall, d'octobre à décembre 2013.
Haegue Yang (née en 1971 à Séoul, vit et travaille entre Berlin et Séoul) est l'une des artistes coréennes les plus influentes de sa génération. Utilisant plusieurs médiums, du collage à la performance, Haegue Yang interroge les qualités plastiques et sensorielles des objets du quotidien, qu'elle dissocie de leurs contextes d'origine pour les réarranger en des compositions abstraites. L'œuvre protéiforme d'Haegue Yang s'impose par sa singularité et la complexité d'une proposition associant force et délicatesse, reposant sur la mise en abyme de références multiples liées à l'histoire culturelle, sociale et politique, en même temps que sur la réinterprétation des formes archétypales des avant-gardes.
Les expositions personnelles récentes de Haegue Yang ont eu lieu dans des institutions prestigieuses : Serralves Museum, Porto, Portugal (2016), Hamburger Kunsthalle, Hambourg (2016), Ullens Center for Contemporary Art, Beijing (2015), Leeum, Samsung Museum of Art, Séoul (2015), Bergen Kunsthall, Bergen (2013), Glasgow Sculpture Studios, Glasgow (2013), musée d'Art moderne et contemporain de Strasbourg, (2013), Haus der Kunst, Munich (2012), Tate Modern Tanks, Londres (2012), Kunsthaus Bregenz, Bréguence (2011), the New Museum, New York (2010), the Walker Art Center, Minneapolis (2009) et le Pavillon coréen à la 53e biennale Venise (2009).
Elle a également participé à des expositions de groupe à la 13e Biennale de Lyon en 2015-2016, au Solomon R. Guggenheim Museum à New York (2015), au Museum of Modern Art à New York (2015), à la biennale de Sharjah 12 aux EAU (2015), à la biennale de Taipei (2014), au Witte de With à Rotterdam (2014), au Museo Jumex à Mexico (2013) et à la dOCUMENTA (13) de Cassel (2012), etc.
Haegue Yang est lauréate du Wolfgang Hahn Prize 2018.