flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Argument son – De Britney Spears à Helmut Lachenmann : critique électro-acoustique de la société et autres essais sur la musique
Diedrich Diederichsen [tous les titres]
Les presses du réel – domaine Arts de la scène & arts sonores [tous les titres] – collection Arts sonores – Hors série [tous les titres]
Diedrich Diederichsen Argument son De Britney Spears à Helmut Lachenmann : critique électro-acoustique de la société et autres essais sur la musique
Traduit de l’allemand par Nicole Thiers.
Introduction de Jean-Paul Olive.

Publié avec JRP|Ringier.
paru en 2007
édition française
15 x 21 cm (broché)
256 pages
15.00 €
ISBN : 978-2-84066-140-5 / 978-3-905829-00-6
EAN : 9782840661405
en stock
 
La musique à l'ère de sa reproductibilité numérique, tel pourrait être le sous-titre de cet ensemble de textes inédits ou parus dans divers ouvrages et revues, où se croisent Matthew Herbert et Mick Jagger, The Melvins et Joe Meek, Terre Thaemlitz et Sinnead O'Connor, Stan Douglas et Quentin Tarantino. Un recueil de textes critiques sur les musiques actuelles, de la pop culture jusqu'aux productions électroniques les plus expérimentales.
Contrairement aux apparences, la manière de recevoir la musique est essentiellement une manière de recevoir le monde qui nous entoure, de l'accepter aveuglément ou de le refuser obstinément, de le réfléchir ou pas, d'être actif ou passif face à lui. Le premier intérêt des textes de Diedrich Diederichsen, un intérêt primordial, est sans conteste de briser le mur de l'évidence musicale et de réinsérer les questionnements que contiennent en germe des musiques auxquelles on refuse souvent d'accorder une réelle teneur, que ce soit par indifférence, par mépris envers ce que l'on considère comme une musique légère ou inférieure, ou encore par admiration, une admiration qui confine à l'identification muette. Diederichsen, lui, se met à l'écoute de ces musiques – jazz, rock, pop, rap, techno, musique contemporaine – réellement, passionnément et, précisément parce que cette écoute est passionnée, il entend ce que ces musiques portent en elles : quant à leur fabrication, quant aux images qu'elles coagulent, quant aux connexions multiples qu'elles établissent avec divers aspects de la culture et de la société. Expliciter ces contenus sans simplifier ou schématiser les choses, respecter les objets questionnés dans leur complexité, tenter de rendre compte des multiples dimensions, parfois contradictoires, qui font la richesse de ces musiques : l'auteur s'est fixé là une tâche difficile. Voilà pourquoi ses textes peuvent parfois paraître complexes, mais voilà aussi ce qui, toujours, en fait l'intérêt, car ils nous parlent et nous interrogent jusqu'à nos positions personnelles les plus intimes.

« Un exemple brillant d'écriture critique sur des objets tels l'album, la chanson ou le concert, pensés comme des œuvres. »
« Ce faisant, Diederichsen montre ce que la critique d'art pourrait avoir de meilleur. »
Olivier Michelon, Le Journal des arts / Vient de paraître
Diedrich Diederichsen vit à Berlin. Il enseigne à la Merz-Akademie de Stuttgart et à l'Académie des Beaux-Arts de Vienne. Ancien éditeur des magazines allemands Sounds et Spex, contributeur régulier d'Artforum et de Texte Zur Kunst, collaborateur de labels tels que Mille Plateaux, il est l'une des figures internationales de la critique d'art et un théoricien des musiques actuelles, spécialiste de la "Pop culture" comme de la scène électronique la plus avant-gardiste.