flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Fri-Son 1983-2013
JRP|Editions [tous les titres] Catalogues, biennales & collections [tous les titres]
  Fri-Son 1983-2013
Textes de Matthieu Chavaz, Julia Crottet, Diego Latelin, Daniel Prélaz, Catherine Rouvenaz.
paru en novembre 2013
édition bilingue (français / anglais)
23 x 32 cm (broché, couv. à rabats)
312 pages (190 ill. coul. et 436 ill. n&b)
34.00 €
ISBN : 978-3-03764-349-5
EAN : 9783037643495
en stock
 
Le livre des 30 ans du club suisse autogéré : 600 images d'archives, complétées de textes, d'anecdotes et de conversations entre les acteurs de l'institution fribourgeoise.
Durant les trois premières décennies de son existence, Fri-Son a accueilli pas moins d'un milion de spectateurs et plus de 4000 artistes, des plus underground aux plus populaires : The Gun Club, Nirvana, Nico, Melvins, The Young Gods, Beastie Boys, Cat Power, Muse, Sonic Youth, Phoenix, Grizzly Bear, Alan Vega, etc. Fri-Son 1983-2013 entreprend désormais de retracer cette histoire aussi riche que débridée.
Ce livre prend un double parti. Raconter 30 ans de la vie d'un club suisse passionnant, mais aussi trois décennies d'avant-garde musicale. L'histoire s'y dessine par le texte autant que par l'image. Les centaines de photographies et d'affiches originales y côtoient les témoignages des programmateurs (Marius Kaeser/Pro Helvetia, Martine Chalverat/OFC, Pablo Niederberger/Rote Fabrik, Michael Kinzer/Festival de la Cité, etc.), musiciens (Franz Treichler/The Young Gods), etc.) et autres acteurs intimement liés à Fri-Son (Catherine Ceresole/photographe, Tanguy Ausloos/Ville de Lausanne, Daniel Fontana/Bad Bonn, Christian Steulet/EJMA,etc.).
Des gothiques peroxydés en combinaison de latex aux hipsters neo-folk vêtus de pulls en laine d'alpaga, c'est le fil rouge de 30 ans de rock, musique électronique, hip-hop et autres qui s'y dessine. On y croise des fantômes, des fous furieux, mais aussi des passionnés prêts à tout pour imposer une culture différente et novatrice dans un no man's land campagnard. On y découvre un Kurt Cobain en manque et ignorant de l'utilisation rectale du suppositoire. Un postrocker s'y fait mordre par une tortue. Des malades métal-indus adeptes de happenings pornographiques et blasphématoires y subissent les insultes d'activistes catholiques outrés et un jazzman en surpoids y fait une indigestion de fondue. C'est en somme un livre à l'image de son sujet : un vaste et passionnant cloaque où la petite histoire s'entrecroise inlassablement avec la grande.