flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Textes inédits
Mehdi Belhaj Kacem [tous les titres]
Les presses du réel – domaine Pensée [tous les titres] – collection Relectures [tous les titres]
Mehdi Belhaj Kacem Textes inédits
Préface de Michaël Crevoisier.
paru en janvier 2016
édition française
13 x 17 cm (broché)
356 pages
18.00 €
ISBN : 978-2-84066-677-6
EAN : 9782840666776
en stock
 
Ces Textes inédits de Medhi Belhaj Kacem, écrits en 2008, 2009 et 2011, retrouvent les grandes thématiques de sa philosophie. La question esthétique, son lien à la transgression par le Mal, la question de la transgression dans son rapport à l'origine, mais ils apparaissent aussi comme un des jalons dans un épisode constitutif de sa philosophie, à savoir ses rapports à celle d'Alain Badiou.
Ces textes se situent avant la rupture (2011) entre les deux philosophes et contiennent les éléments du différent qui conduira à la rupture, pas si soudaine qu'elle le semblait. On y voit la progression de la pensée propre de Medhi Belhaj Kacem qui aboutit à l'évocation d'un « jeu philosophique ». On y trouvera aussi les premières esquisses de ce qui conduira à Etre et sexuation (2013). Medhi Belhaj Kacem y dévoile un des aspects de sa façon de travailler, par touches successives, par retours, mais aussi par coups de cœur, ils délimitent une approche originale qui bien souvent dessine, de son aveu même, le « cri pathétique du non-universitaire solitaire ».
Louis Ucciani
Né en 1973, Mehdi Belhaj Kacem entre précocement sur la scène littéraire française avec entre autres ses romans Cancer (Tristram, 1994) et Vies et morts d'Irène Lepic (Tristram, 1996). Acteur pour Laetita Masson (En avoir ou pas, 1995), il sera choisi comme premier rôle par Philippe Garrel (Sauvage Innocence, 2011). Son passage remarqué à l'écriture philosophique, avec Esthétique du chaos (Tristram, 2000), et Society (Tristram, 2001) l'amènera à l'élaboration d'une pensée de L'esprit du nihilisme (somme publiée en 5 tomes entre 2007 et 2013). Ses derniers ouvrages comportent notamment Inesthétique et mimèsis (Lignes, 2010), Après Badiou (Grasset, 2011), Être et sexuation (Stock, 2013), Algèbre de la tragédie (Léo Scheer, 2014), Transgression and the Inexistant (Bloomsbury Academics, 2014) et Artaud et la théorie du complot (Tristram, 2015).