flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
A Brief History of New Music
Hans Ulrich Obrist [tous les titres]
Les presses du réel – domaine Critique, théorie & documents [tous les titres] – collection Documents [tous les titres]
Hans Ulrich Obrist A Brief History of New Music
Edité par Lionel Bovier et Hans Ulrich Obrist.
Textes de Elliott Carter, Brian Eno, Kraftwerk, Hans Ulrich Obrist, Pauline Oliveros, Yoko Ono, Steve Reich, Terry Riley, Karlheinz Stockhausen, Iannis Xenakis.

Publié avec JRP|Ringier.
paru en janvier 2014
édition anglaise
15 x 21 cm (broché)
264 pages
20.00 €
ISBN : 978-2-84066-619-6 / 978-3-03764-190-3
EAN : 9783037641903
en stock
 
Une anthologie.
Faisant suite au best-seller international A Brief History of Curating, cette publication rassemble les entretiens menés par Obrist avec un ensemble de musiciens pionniers des années 1950 et 1980 : compositeurs d'avant-garde (Elliot Carter, Pierre Boulez ou Karlheinz Stockhausen), précurseurs de la musique électro-acoustique (François Bayle, Pauline Oliveros, Iannis Xenakis ou Peter Zinovieff), minimalistes et artistes post-Fluxus (Tony Conrad, Phill Niblock, Yoko Ono, Steve Reich ou Terry Riley), ainsi que des figures telles que Brian Eno, Kraftwerk, Arto Lindsay ou Caetano Veloso.
Seconde édition (nouvelle édition révisée, 2016).

Voir aussi Hans Ulrich Obrist : A Brief History of Curating ; musique (index).
Critique d'art, historien et commissaire d'exposition parmi les plus influents sur la scène internationale, Hans Ulrich Obrist (né en 1968 à Zurich, vit et travaille à Londres) a fondé en 1993 le Musée Robert Walser et a dirigé le programme « Migrateur » au musée d'Art moderne de la Ville de Paris où il a été commissaire pour l'art contemporain jusqu'en 2005. Il est aujourd'hui codirecteur des expositions et directeur des projets internationaux de la Serpentine Gallery à Londres. Depuis 1991, il a organisé ou co-organisé de nombreuses expositions individuelles (Olafur Eliasson, Philippe Parreno, Jonas Mekas, Pierre Huyghe, Anri Sala, Doug Aitken...) et collectives (dont : Do it – plus de trente versions depuis 1994 ; Cities on the Move, 1997 ; première Biennale de Berlin, 1998 ; Mutations, 2000 ; Utopia Station, 2003 ; 9e Biennale d'art contemporain de Lyon, 2007).
Hans Ulrich Obrist a reçu le Prix international Folkwang 2015.