flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Emilie Pitoiset [tous les titres]
Centres d'art, musées, galeries & varia [tous les titres]
Emilie Pitoiset <!---->
Textes de Florence Derieux, Dominic Eichler ; entretien avec Raimundas Malašauskas.

Conception graphique : Xavier Antin.

Publié par le Frac Champagne-Ardenne.
paru en novembre 2013
édition bilingue (français / anglais)
24 x 33 cm (broché)
108 pages (ill. coul. et n&b)
25.00 €
ISBN : 978-2-907331-25-8
EAN : 9782907331258
en stock
 
Première monographie consacrée au travail de l'artiste française, aux confluences de la performance, du théâtre, de la sculpture et du film, avec les images de la quasi-totalité de ses œuvres et de ses expositions récentes, deux essais et en entretien. .
Publié suite à l'exposition d'Emilie Pitoiset au Frac Champagne-Ardenne, Reims, de février à avril 2013.
Au sein des œuvres d'Emilie Pitoiset (née en 1980 à Noisy-Le-Grand, vit et travaille à Paris), la narration oscille entre le document et l'invention, et renvoie le visiteur à ses propres facultés de perception – elles aussi limitées par des contraintes comme le besoin de discerner à tout prix la vérité de l'illusion. Sa démarche s'articule également autour du déséquilibre entre le dernier point d'appui et la chute, dont le mouvement conduit d'un point à un autre. Un phénomène qui devient inhérent aux formes qu'elle produit, jusqu'à créer un basculement de situation, notamment du fait de leur instabilité narrative. Ainsi, le passage d'un état à un autre induit de fait la répétition, mais également le passage d'une réalité à une projection fictionnelle. Ce mouvement d'oscillation sert de principe narratif à l'artiste, en posant notamment la question de savoir ce qu'il s'est passé dans l'entre-deux ; une manière pour Emilie Pitoiset d'organiser le récit comme elle l'entend. La reconstitution, le rituel, l'incarnation, le retard constituent donc des moyens d'élucider l'écart entre des événements passés et le présent, tout en révélant ce qui a pu se produire hors-champ, et qui reste d'ordinaire invisible.
Le travail d'Emilie Pitoiset a été présenté dans diverses institutions en France (Centre Pompidou, Palais de Tokyo, Frac Champagne-Ardenne, Musée Départemental d'art contemporain de Rochechouart, Frac Île-de-France, Confort Moderne à Poitiers, Rencontres Photographiques à Arles, Domaine Pommery, Château de Rentilly, Zoo Galerie à Nantes...) et en Europe (Casino Luxembourg, galerie Klemm's à Berlin, Badischer Kunstverein à Karlsruhe, Kunstverein de Bielefeld, Nassauischer Kunstverein à Wiesbaden, Museum am Ostwalt à Dortmund, Pavement Gallery à Manchester, Attitudes à Genève...). Il fait partie de nombreuses collections publiques françaises (Frac Champagne-Ardenne, Mnam - Centre Pompidou, Fonds national d'art contemporain, Frac Île-de-France, Musée départemental d'art contemporain de Rochechouart) et européennes (AVN Sammlung en Autriche, DZ Bank Sammlung à Francfort).
Lauréate du Audi Talents Awards en 2010, résidente de la Fondation Hermès en 2011-2011, Emilie Pitoiset a été sélectionnée pour le 14e Prix de la Fondation d'entreprise Ricard en 2012.