flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
L’historiographie française de l’art (1890-1950)
Les presses du réel – domaine Histoire de l'art [tous les titres] – collection Œuvres en sociétés – Anthologies [tous les titres]
Edité par Neil McWilliam et Michela Passini.

Publié avec l'INHA, Paris.
édition française
17 x 20 cm (broché)
ISBN : 978-2-84066-656-1
EAN : 9782840666561
en projet
 
Une étude des spécifités et des évolutions de l'historiographie française durant la première moitié du XXe siècle (époque où la discipline s'institutionnalise en France), dans ses différentes dimensions – épistémologiques, idéologiques, mais aussi plus largement sociales et culturelles.
Publié suite au colloque international éponyme organisé par l'INHA, Paris, en novembre 2011.

Nommé Walter H. Annenberg Professor of Art and Art History à Duke University en 2003, Neil McWilliam s'intéresse tout particulièrement aux rapports entre la critique d'art, l'esthétique et les idéologies politiques. Il a notamment publié Rêves de bonheurL'art social et la gauche française (1830-1850) (Les presses du réel, 2007).

Ancienne pensionnaire à l'INHA (2008-2012), Michela Passini y était responsable du projet de recherche L'historiographie française de l'art 1900-1950. Nommée en 2012 chercheure au CNRS (Ecole normale supérieure, Institut d'histoire moderne et contemporaine), elle est spécialiste de l'historiographie de l'art et de l'histoire des musées et du patrimoine. Elle a notamment publié : La fabrique de l'art national – Le nationalisme et les origines de l'histoire de l'art en France et en Allemagne (1870-1933) (MSH, 2012), Maurice Barrès – La grande pitié des églises de France (INHA / Presses universitaires du Septentrion, 2012), La correspondance allemande d'Eugène Müntz – Aux origines de l'institutionnalisation de l'histoire de l'art (Armand Colin, 2012), Le Génie dans l'art – Anthologie des écrits esthétiques et critiques de Gabriel Séailles (dir. avec Sarah Linford, Kimé, 2011).