flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Mondes nouveaux et Nouveau Monde – Les utopies sociales en Amérique latine au XIXe siècle
Pierre-Luc Abramson [tous les titres]
Les presses du réel – domaine Avant-gardes [tous les titres] – collection L'écart absolu – Fondamentaux [tous les titres]
Pierre-Luc Abramson Mondes nouveaux et Nouveau Monde Les utopies sociales en Amérique latine au XIXe siècle
Traduit de l'espagnol par Pierre-Luc Abramson (titre original : Las utopías sociales en América Latina en el siglo XIX, Fondo de Cultura Económica, Mexico, 1999).

Publié avec le soutien de l'Université de Franche-Comté, de UTOPIES19 dans le programme ANR et du Centre d'art mobile (Besançon), dans le cadre du « Parcours Fourier ».
paru en mai 2014
édition française
17 x 24 cm (broché)
408 pages
26.00 €
ISBN : 978-2-84066-600-4
EAN : 9782840666004
en stock
 
Une étude des utopies sociales (d'origine européenne, principalement françaises) en Amérique latine au XIXe siècle : une contribution à la défense de l'utopie comme moteur du progrès humain, contre toutes les formes d'utilitarisme et de pragmatisme.
La thèse principale de ce livre est que le lien originaire entre l'Amérique et l'utopie continue d'être vivant et fécond au cours du XIXe siècle. L'auteur parvient à cette conclusion en examinant successivement les rapports qu'entretinrent les théoriciens socialistes avec l'Amérique latine, l'écho des révolutions de 1848 dans ce continent culturel et sa participation à cette grande vague révolutionnaire, puis les tentatives communautaires de construire au Nouveau Monde des mondes nouveaux.
Pierre-Luc Abramson décrit dans ces pages tout ce qui permet de maintenir un pont entre l'Amérique – désormais indépendante – et l'Europe : émigration, voyages, traductions ou éditions. on y découvre également le rôle que continue de jouer, dans la pensée et l'action des utopistes du nouveau monde, ce qu'il nomme « l'hétérodoxie congénitale du christianisme latino-américain ». Il souligne l'importance de ce facteur dans l'adoption et l'adaptation au terrain américain des idées utopiques et sociales d'origine européenne, principalement françaises. Il s'agit, en somme, d'une contribution à la défense – contre toutes les formes d'utilitarisme et de pragmatisme, souvent d'origine anglo-saxonne – de l'utopie comme un des moteurs du progrès humain.
Pierre-Luc Abramson est né en 1945 à Vichy. Il a enseigné dans diverses universités en France et au Maroc. Il a aussi vécu au Mexique où il a dirigé l'Alliance française de Saltillo. De 1985 à 2007, il a été maître de conférences, puis professeur, à l'université de Perpignan où il a enseigné l'histoire sociale et intellectuelle de l'Amérique latine du XVIIIe et du XIXe siècle. Membre de l'Association d'études fouriéristes, il a publié de nombreux articles dans des revues françaises, mexicaines ou espagnoles. Il se consacre actuellement à l'étude de l'histoire et de l'anthropologie religieuses du monde ibérique et latino-américain.