flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Helbling
Guillaume Leblon [tous les titres]
Paraguay Press [tous les titres]
Guillaume Leblon Helbling
Edité par Thomas Boutoux.
Textes de Stuart Bailey, Michelle Grabner, Hélène Meisel.

Conception graphique : Frédéric Teschner.
paru en août 2013
édition bilingue (français / anglais)
20 x 32,5 cm (relié)
144 pages (ill. coul. et n&b)
29.00 €
ISBN : 978-2-918252-18-4
EAN : 9782918252184
en stock
 
Nouvelle monographie : une abondante documentation visuelle sur l'ensemble des projets récents de l'artiste, avec trois essais.
Helbling est le nouveau catalogue monographique de Guillaume Leblon. Conçu en étroite collaboration avec le graphiste Frédéric Teschner, il présente les quatre dernières années du travail de sculpture, d'installation et de dessin, et précise les développements les plus récents de la pratique de Guillaume Leblon. Le livre s'articule autour de quatre expositions monographiques récentes au travers desquelles Leblon a pu exercer toute l'inventivité et l'exigence formelle qui caractérisent l'œuvre qu'il construit depuis le début des années 2000 : Augmentation and Dispersion à Culturgest, Porto (2008) ; Site of Confluence au Mudam, Luxembourg (2009) ; Someone Knows Better Than Me au Grand Café, Centre d'Art Contemporain, Saint-Nazaire (2010) ; et Black Apple Falls à la Fondation d'Entreprise Ricard à Paris (2012).
Helbling comprend trois textes, écrits respectivement par la critique d'art française Hélène Meisel, l'artiste et commissaire d'exposition américaine Michelle Grabner et le designer graphique et éditeur britannique Stuart Bailey, qui convoquent des registres d'écriture et d'analyses très distincts pour permettre d'appréhender les œuvres de Leblon. Ces textes, à travers leurs différences, mettent ainsi en avant une des plus grandes qualités de l'œuvre de l'artiste, à savoir sa capacité à résister aux facilités explicatives ad hoc, son aptitude à ne garantir en définitive qu'une seule chose : aucune des manières d'écrire sur son travail n'est plus proche des œuvres qu'une autre, aucune n'est donc plus « vraie ».
Guillaume Leblon (né en 1971) réalise des films, des installations et des objets qui transforment la fonction et la perception de l'espace. Il appartient à une génération pour laquelle l'art n'est plus un lieu de représentation du monde ni de sa connaissance mais un lieu d'extension possible du réel.
Formé à l'Ecole des Beaux-Arts de Lyon jusqu'en 1997, il a poursuivi ses recherches à la Rijksakademie d'Amsterdam et a exposé régulièrement en Europe.