flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Flagrant Delight
Rosemarie Trockel [tous les titres]
BlackJack éditions [tous les titres] Monographies & livres d'artistes [tous les titres]
Rosemarie Trockel Flagrant Delight
Textes de Brigid Doherty, Gregory Williams, Elvan Zabunyan.
paru en mai 2013
édition bilingue (français / anglais)
21 x 24 cm (relié, couv. toilée)
256 pages (ill.)
41.00 €
ISBN : 978-2-91806-327-8
EAN : 9782918063278
en stock
 
La première anthologie des collages de Rosemarie Trockel, qui constituent une clé de relecture diffractée et non académique de l'ensemble de la démarche de l'artiste allemande internationalement reconnue. Avec une sélection d'expositions depuis une vingtaine d'années (de Documenta X au New Museum en passant par le Centre Pompidou et la Biennale de Venise) et trois essais inédits.
Les collages de Rosemarie Trockel constituent un élément important et central des expositions rétrospectives Flagrant Delight, présentées au Wiels à Bruxelles et à la Culturgest à Lisbonne en 2012, et au Museion à Bolzano en 2013, et de l'exposition Verflüssigung der Mutter (Déliquescence de la mère) qui a eu lieu en 2010 à la Kunsthalle de Zurich. Ce livre porte un regard détaillé et profond sur cet aspect du travail de l'artiste en rassemblant les illustrations d'une centaine de collages que Rosemarie Trockel a produits jusqu'à ce jour, ainsi que des textes critiques commandés pour l'occasion qui questionnent en particulier cet aspect (encore largement inexploré) d'une œuvre vaste et polymorphe.
Publié à l'occasion des expositions éponymes au Wiels (Bruxelles), à la Culturgest (Lisbonne) et au Museion (Bolzano) en 2012-2013, et de l'exposition Rosemarie Trockel – Verflüssigung der Mutter à la Kunsthalle de Zurich en 2010.
Née en 1952 à Schwerte (Allemagne), Rosemarie Trockel vit et travaille à Cologne. D'abord promise à une carrière d'enseignante, elle étudie l'anthropologie, la sociologie, la théologie et les mathématiques, puis donne une nouvelle direction à ses études en se dirigeant vers une école d'art et de design à Cologne. Elle commence par évoluer au sein de la scène artistique allemande alors dominée par des hommes peintres. Elle fait le choix du dessin et de la sculpture. Elle effectue un séjour aux Etats-Unis où elle rencontre les œuvres de femmes artistes qui vont influer sur sa pratique : Barbara Kruger, Jenny Holzer, Cindy Sherman, etc. À partir des années 1980, elle s'engage dans un travail critique protéiforme qui n'a de cesse de se renouveler. Elle produit des œuvres d'une grand variété, avec une palette de médiums qui s'étend de la sculpture au collage, en passant par le dessin, la vidéo, l'installation, les toiles tricotées ou la céramique, mais dont l'intensité du contenu ou du thème constitue le fil conducteur.

Voir aussi Henri Michaux & Rosemarie Trockel.