flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Spirit of Ecstasy
David Evrard [tous les titres]
BlackJack éditions [tous les titres] Monographies & livres d'artistes [tous les titres]
David Evrard Spirit of Ecstasy
Publié avec Komplot.

Conception graphique : Pierre Huyghebaert (Speculoos).
paru en décembre 2012
édition française
16,5 x 23,5 cm (broché)
224 pages (ill. n&b)
21.40 € 15.00 €
(offre spéciale)
ISBN : 978-2-96012-071-4
EAN : 9782960120714
en stock
 
Le premier roman de l'artiste belge.
« Spirit of Ecstasy est un roman où tout est raconté comme un long trip d'acide où se mélangent les lieux, les époques, les personnages, les choses rêvées et les choses vécues, et où les gens se réveillent simplement pour aller voir le lever du soleil. Le livre semble avoir été construit à partir de visions. C'est rose et orangé et mauve et scintillant. Il y a de la fumée, des formes géométriques planantes, de la danse, du sexe, et du rythme. Des uppercuts et des swings. Il est difficile de renouer avec la chronologie, et on aurait presque besoin d'une carte pour s'y retrouver. Spirit of Ecstasy est un roman écrit par David Evrard qui nous livre son expérience joyeuse des expositions. C'est même une grande exposition qui constitue le noyau dur du récit, avec un curateur fou aux dents de cuivre qui n'organise d'ailleurs rien du tout, et des artistes qui parlent, qui s'amusent, et qui construisent des espaces et des formes. »
Jill Gasparina

Spirit of Ecstasy est le premier roman de David Evrard. Ses commanditaires en sont aussi les personnages : Anne Bossuroy, Jean-Daniel Bourgeois, Isabelle Copet, Jonathan Dewinter, Jenny Donnay, Lucie Ducennes, François Francescini, Jonas Locht, Xavier Mary, Gérard Meurant et Nicolas Verplaetse.
David Evrard (né en 1970 à Liège, vit et travaille à Bruxelles) est artiste, éditeur et écrivain. « David Evrard élabore une œuvre globale en utilisant autant de médiums qu'il en existe, télescopant en un jeu de collage divers éléments hétéroclites sous forme d'images, d'installations ou de textes. Cet ensemble crée un univers en perpétuel renouvellement dans lequel certaines formes ou images sont récurrentes. L'artiste s'approprie des objets appartenant à des champs extrêmement variés aussi bien de par leur symbolique que par leur signification première. Ces éléments prélevés ou ces images créées au gré de projets, lectures, résidences, rencontres... fondent des compositions vastes et en un jeux de superpositions. Elles s'entrechoquent et se parasitent : sorte d'expérimentation et d'improvisation, utilisant accidents, variations ou altérations... Protocole mouvant, à la fois programmé et intuitif qui permet à l'artiste de jouer avec les images et les histoires. Le réel est mis à l'épreuve et l'art aussi est bousculé en permanence car David Evrard met à plat toute forme de hiérarchie dans ses créations : chaque possibilité d'image est égale, qu'il s'agisse d'un poster ou d'une aquarelle, d'un amoncellement d'images punaisées au mur ou encore d'un simple bout de tôle que l'artiste a récupéré. L'artiste met en place des collaborations qui créent un brouillage dans son travail ; cette méthode de travail collective est au cœur de la pensée même de l'œuvre et en est en quelque sorte une extension. Œuvre globale protéiforme qui se déploie comme un paysage singulier, et ce sont bien les stéréotypes, les catégories et autres définitions artistiques, sociales ou culturelles que David Evrard attaque et réduit en poussière, et, non sans gravité, fait basculer dans l'absurde, avec humour. » (Yann Perol)
David Evrard fait partie du projet collectif Potential Estate et est coéditeur de YEAR annual book. Les œuvres de David Evrard ont étés montrées au Palais des Beaux arts de Bruxelles – Bozar, BPS22, Zoo Galerie, Chamarande, établissement d'en face, Confort moderne... ainsi que dans des expositions collectives comme les biennales de Lyon, Brussels et Belleville, le M HKA, l'ICC, the Santa Monica contemporary art centre, La Box, le Credac, Komplot, La Vitrine, Extra City…