flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
CoacerVolubilEllittico
Luigi Ontani [tous les titres]
Les presses du réel – domaine Art contemporain [tous les titres] – collection Monographies [tous les titres]
Luigi Ontani CoacerVolubilEllittico
Edité par Andrea Bellini, Luigi Ontani et Marianna Vecellio.
Textes de Jean-Christophe Ammann, Andrea Bellini, Andrea Cortellessa, Natacha Carron Vuillerme.
paru en juin 2012
édition française
20 x 26 cm (relié)
272 pages (237 ill. coul. et 66 ill. n&b, marque-page ruban)
25.00 €
ISBN : 978-2-84066-552-6
EAN : 9782840665526
en stock
 
Monographie de référence couvrant l'ensemble de l'œuvre singulière et poétique d'un artiste insaisissable : un voyage « trans-historique » à travers mythes, chimères, simulacres, symboles et représentations iconographiques, avec plus de 300 illustrations constituant une « chronologie visuelle » complète et des textes d'Andrea Bellini, de l'historien de la littérature Andrea Cortellessa et de l'historien de l'art Jean-Christophe Ammann.
Publié à l'occasion de l'exposition itinérante au Castello di Rivoli, Turin, au Consortium, Dijon, et à la Kunsthalle Bern en 2012.
« Ange infidèle, androgyne, éphèbe, hermaphrodite, sagittaire... », ainsi qu'il se présente lui-même en 1974, Luigi Ontani (né en 1943 à Grizzana Morandi, Italie) occupe une place singulière dans le panorama de l'art international tel qu'il s'est constitué au milieu des années 1970. Impliqué dès ses débuts dans un voyage à travers l'identité, il réunit sacré et profane, rapproche l'Occident et l'Orient. Son corps s'habille de la peau du monde, alors qu'il s'autorise toute les métamorphoses et prête son visage à Léonard comme à Colomb, incarne Dante, Krishna, Saint Sébastien ou Pinocchio. A travers ses autoportraits, mais aussi ses sculptures en céramique ou en papier mâché, ses grandes aquarelles et peintures des années 1990, ses travaux vidéo de jeunesse ou ses plus récentes photographies à effet tridimensionnel et autres sculptures en bois d'inspiration « balinais », Ontani ouvre la voie d'une relecture cultivée de l'histoire de l'art et du travestissement, du postmodernisme, de la performance et des stratégies d'appropriation.

Voir aussi Emanuele Trevi & Giovanna Silva : Ontani in Bali.