flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Le Roman de la Rose
Guillaume de Lorris / Bruno Di Rosa [tous les titres]
Incertain Sens [tous les titres] Livres et éditions d'artistes [tous les titres]
 Guillaume de Lorris / Bruno Di Rosa Le Roman de la Rose
Avant propos de James Sacré.
Traduit de l'ancien français par Jean-Pascal Dubost.
paru en avril 2012
édition française
13,5 x 19,5 cm (broché)
312 pages non massicotées
17.00 €
ISBN : 978-2-914291-48-4
EAN : 9782914291484
en stock
 
La suite du Roman de la Rose de Guillaume de Lorris, écrit en 1216 (le premier roman en français) mais inachevé, par Bruno Di Rosa. Ce livre d'artiste, non massicoté, comporte 3 parties : le texte original de G. de Lorris, en vers et en ancien français ; sa traduction en prose et en français moderne ; la suite (et fin) de Bruno Di Rosa qui écrit en français moderne, et en rimes.
Le proche et le lointain sont un même instant de l'écriture, rien ne sépare un auteur d'un autre ou, du moins, par le fil de l'écriture ils sont éternellement reliés. C'est avec cette vision que Bruno Di Rosa, page 135, reprend le fil du Roman de la Rose là où Guillaume de Lorris l'avait laissé. Le passage d'un auteur à l'autre se fait avec connivence et sympathie et les huit cents ans qui les séparent ne sont présents que dans la langue qui, elle, suit les courants et les humeurs des gens. L'amant aussi a un peu changé, il est sorti de la candeur de l'enfance pour entrer dans la gaucherie de l'adolescence.

« Continuer Le Roman de la Rose à la suite de Guillaume de Lorris, tel est l'objet de ce livre.
Plusieurs s'y sont essayés, dont un, inconnu, s'est efforcé de conclure ce roman en quatre-vingt vers, mais le plus connu, le seul qui soit resté, est Jean de Meung.
Il semble que ce roman invite à être poursuivi car, outre Jean de Meung, Dante, dit-on, avec Il Fiore aurait réécrit ce livre.
Après tout on peut penser que son auteur, plutôt que d'être arrêté par la mort, a laissé ce livre inachevé afin que d'autres s'en emparent et s'amusent, tout comme il l'a fait, avec un sérieux oscillant, à explorer les méandres de l'amour.
Il m'a toujours semblé qu'en écrivant, le temps, au moment même où les mots s'inscrivent, s'évanouit, qu'à cet instant précis tous les écrivains de tous temps sont présents avec moi.
C'est avec ce goût de l'intemporel que je me suis emparé de ce texte et c'est pour rejoindre un camarade, un confrère, un ami que j'ai voulu relever, sinon un défi, du moins le pari de proposer une fin à ce roman ; ce qui, en somme, le relance en notre temps et le remet en lice pour d'éventuels postulants, d'autres comparses qui voudraient eux aussi, en leur temps, nous parler un peu d'amour. »
Bruno Di Rosa
Le travail de Bruno Di Rosa, artiste et écrivain, tourne essentiellement autour de l'écriture, de la lecture et de la communauté des écrivains, au-delà des temps et des lieux.