flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Les Frères Chapuisat [tous les titres]
Centre culturel suisse Paris [tous les titres]
 Les Frères Chapuisat <!---->
Edité par les frères Chapuisat.
Textes de Jean-Marc Huitorell, Jean-Paul Felley, Olivier Kaeser.
paru en janvier 2012
édition bilingue (français / anglais)
17,5 x 23,5 cm (relié, reliure toilée)
488 pages (ill. coul.)
38.00 €
ISBN : 978-2-909230-10-8
EAN : 9782909230108
en stock
 
Monographie de référence : la rétrospective, sur 500 pages, des installations réalisées entre 2003 et 2011, aux confins de la sculpture monumentale et de la micro-architecture.
Publié suite à l'exposition au Centre culturel suisse, Paris, de septembre à décembre 2011.
Gregory et Cyril Chapuisat (nés respectivement en 1972 à New York et en 1976 à Bienne, vivent et travaillent « in situ ») réalisent des œuvres aux confins de la sculpture monumentale et de la micro-architecture. Leurs installations, construites avec une méthode inventée pour chaque cas, sont le plus souvent spécifiques à un lieu, et donc éphémères. Elles évoquent des rêves, des peurs ou des expériences de l'enfance, et affirment une convergence entre l'art et la vie. Les phases de création et de réalisation prennent corps en de longues périodes de travail collectif, pendant lesquels les artistes vivent parfois dans leurs œuvres.
« Nous avons tous deux vécu et suivi une formation artistique à l'étranger pendant plusieurs années avant de nous retrouver à Genève en 2001. La confrontation de nos expériences nous amène à développer un intérêt pour les interventions spatiales. Ces constructions transforment l'espace pour jouer avec la frontière intérieure/extérieure et la perception d'une réalité subjective. Elles demandent au visiteur une participation active et le place dans une position d'explorateur. Ces environnements, dans lesquels les habitudes visuelles et intellectuelles sont rompues, mettent le visiteur à l'épreuve et l'obligent à recourir à ses sens. Souvent comparées à des cocons ou des terriers, ces installations possèdent une puissance suggestive. Elles provoquent des réactions émotionnelles ambiguës chez le visiteur, à la manière de rêves que l'on parcourt dans un état à la limite entre la curiosité, la surprise et l'inconfort. »