flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Veilleurs du monde 3
BlackJack éditions [tous les titres] Catalogues & ouvrages collectifs [tous les titres]
  Veilleurs du monde 3
Textes de Martine Michard et Benoît Mangin.
paru en novembre 2011
édition bilingue (français / anglais)
17 x 23 cm (broché)
176 pages (ill. coul.)
20.00 € 10.00 €
(offre spéciale)
ISBN : 978-2-918063-18-6
EAN : 9782918063186
en stock
 
Sept artistes (le duo Art Orienté Objet, Amy Balkin, Gilles Bruni, Seamus Farrell, Romain Pellas et Akira Sunrise) proposent une réflexion sur la crise écologique et la mise en danger de l'humanité par elle-même, qui prend pour point d'ancrage le territoire bucolique de la vallée du Lot.
Ce livre reprend et amplifie les questionnements et les expériences vécus pour Veilleurs du monde 3, une exposition proposée par Art Orienté Objet et présentée par la Maison des arts Georges Pompidou pour le Parcours d'art contemporain en vallée du Lot pendant l'été 2009. Planter le cadre d'une réflexion sur la mise en danger de l'humanité par elle-même, dans cette vallée qui a vu ses débuts, revenait à poser une équation remplie de bon sens : revenir sur le lieu des aïeux est le meilleur moyen pour une civilisation de s'interroger sur le chemin qu'elle a emprunté, de dérouler « le film » pour saisir où elle s'est trompée. La prise de conscience du risque de la perte paraît d'autant plus aiguë dans un paysage qui semble extraordinairement préservé. Les sept artistes accueillis en résidence aux Maisons Daura à Saint-Cirq-Lapopie ont choisi de partager l'aventure intellectuelle et artistique d'une recherche sur l'écologie - entendue comme « science des conditions d'existence ».
Pour Veilleurs du monde 3, ils signent des œuvres où le paysage n'est plus seulement objet de contemplation mais aussi enjeu de stratégies, de discussions, d'actions.
Ce livre est accompagné de plusieurs contributions qui mettent en perspective les propositions artistiques et leurs relations au territoire, y décèlent les potentialités de polémiques et de transgressions et renouvellent le regard sur notre patrimoine commun.