flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Consciousness. Meditation. Watcher on the Hills
On Kawara [tous les titres]
Les presses du réel – domaine Art contemporain [tous les titres] – collection Monographies [tous les titres]
On Kawara Consciousness. Meditation. Watcher on the Hills
Textes de Yamamoto, Khalil Gibran, Osho, René Denizot, Michel Gauthier, Franck Gautherot, Jonathan Watkins, Adachi, Penrose, Hamerro, Bohm.

Coédition Ikon Gallery.
paru en 2003
édition anglaise
18 x 24 cm (relié)
336 pages (150 ill. coul.)
30.00 €
ISBN : 978-2-84066-078-1
EAN : 9782840660781
en stock
 
Inaugurant la tournée mondiale de l'exposition Consciousness. Meditation. Watcher on the Hills, initiée par Le Consortium et Ikon Gallery, cet ouvrage rassemble et documente les Date paintings (dont le procédé de réalisation est ici révélé pour la première fois), les télégrammes et les livres de la série One Million Years de l'artiste japonais.
Aucune déclaration de l'artiste, aucun portrait, aucun entretien dans cette publication, aucun article de presse susceptible de fournir un commentaire des Date paintings pour l'accompagner, aucune carte postale couleur.
Quelques quarante années de travail sont présentées dans les expositions que documente ce livre, quarante années qui prennent quatre lignes dans les millions d'années énumérées. Cette énumération, année après année, jour après jour, conduit à la méditation, et à une conscience commune à un enfant dans un jardin et à un philosophe ésotérique, à un professeur de mathématiques et à un autodidacte, à un homme des cavernes et à un observateur sur les collines.
Il y a tant à dire sur l'artiste, et en même temps, rien.
Associé à l'art conceptuel à partir du 4 janvier 1966 où est inaugurée la série des Date Paintings, l'œuvre d'On Kawara (1932, Kariya, Japon – 2014, New York) est basé sur une notion de temporalité abstraite, non historique. Les Date Paintings (« Today Series ») s'obstinent à reproduire la date de leur réalisation – dont la durée ne peut excéder celle de la journée – en s'appliquant à ne varier que le format et la couleur de leur support monochrome, ainsi que le libellé de l'inscription qui obéit aux conventions du pays où l'artiste se trouve au moment où il peint. Ce travail est prolongé par les télégrammes qu'il fait parvenir à des interlocuteurs de la scène artistique avec la mention « I am still alive » et l'heure exacte, les cartes postales où figure « I got up at… », ou encore les immenses livres de la série One Million Years, où sont énumérées à la machine à écrire toutes les années composant un million d'années.