flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Autobiography
Robert Barry [tous les titres]
Incertain Sens [tous les titres] Livres et éditions d'artistes [tous les titres]
Robert Barry Autobiography
paru en 2006
édition bilingue (français / anglais)
22 x 22 cm (broché)
304 pages (ill. bichromie)
30.00 €
ISBN : 978-2-914291-16-3
EAN : 9782914291163
en stock
 
Une « autobiographie impersonnelle » (livre d'artiste).
Il y a des autobiographies qui ne racontent pas la vie de l'auteur. Impersonnelle, l'Autobiography de Robert Barry déplace l'attention du lecteur vers l'espace qui relie sa vie à celle des personnes qui font partie de sa vie. Les portraits d'artistes, d'amis, de membres de sa famille, presque effacés par l'impression pale, mais non privés de leurs couleurs propres, s'associent ou se heurtent à des idées évoquées par de simples mots. La vie (-bio-) de l'artiste (auto-) est invoquée à travers l'environnement ainsi retracé. Le lecteur est invité à la réécrire (-graphy) à partir des relations entre mot/idées et portraits/personnes, qui en constituent le milieu propre.
Robert Barry (né 1936 à New York) appartient à la première génération des artistes conceptuels avec Lawrence Weiner, Joseph Kosuth, On Kawara, Douglas Huebler… En Europe, Robert Barry a participé dès la fin des années 1960 à des expositions majeures d'art conceptuel : en 1969 Op losse schroeven à Amsterdam, When Attitudes Become Form à Bern, Konzeption à Leverkusen et Prospect 69 à Dusseldörf.
Il a ensuite participé à la majeure partie des expositions conceptuelles et son travail fut montré dans les expositions d'art contemporain internationales les plus importantes : la Biennale de Paris en 1971, La Documenta à Kassel en 1972, la Biennale de Venise en 1972, Contemporanea à Rome en 1973.
Parmi les artistes conceptuels qui travaillent plus particulièrement à partir du langage, Robert Barry occupe une place importante à la frontière de l'art visuel, de la poésie et de la philosophie. L'art conceptuel est – bien plus qu'une révolution des formes visuelles de l'art moderne – une repensée fondamentale de la fonction de l'art et des artistes dans un contexte culturel changeant. C'est dans la définition de cette nouvelle appréhension de l'art que les idées et les œuvres de Robert Barry apportent une contribution essentielle.
Après avoir examiné systématiquement plusieurs phénomènes physiques à partir de 1968 et de 1969, en expérimentant les champs électromagnétiques, les gaz inertes, les fréquences électromagnétiques d'ultrasons (Inert Gas Series, 1969), Robert Barry travaille depuis plus de trente ans à partir de mots et de pensées, qu'il disperse ou projette de façon très méthodique sur des supports et des surfaces différents : papier, toile, miroir, mur, sol…