flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Body Double
Brice Dellsperger [tous les titres]
Sternberg Press [tous les titres] Monographies et livres d'artistes [tous les titres]
Brice Dellsperger Body Double
Edité par Brice Dellsperger & Eva Svennung.
Texte de Marie Canet.

Publié avec Toastink Press, Paris.
paru en octobre 2011
édition anglaise
17,5 x 25 cm (broché)
208 pages (185 ill. n&b)
30.00 €
ISBN : 978-1-934105-43-6
EAN : 9781934105436
en stock
 
Livre d'artiste constituant une galerie de portraits hallucinés de la plupart des personnages modelés par Brice Dellsperger pour ses remakes cinématographiques / première étude de fond sur son œuvre, avec un essai de Marie Canet.
Disponible en édition française.
Brice Dellsperger (né en 1972 à Cannes, vit et travaille à Paris où il enseigne à l'ENSAD depuis 2004) travaille depuis 1995 sur des remakes de séquences de films cultes (Dressed to kill, Return of the Jedi, Saturday Night Fever, L'important c'est d'aimer, My Own Private Idaho, Twin Peaks...) qu'il rassemble sous le titre générique de Body Double. Les Body Double sont une série de vidéos numérotées dans lesquelles le cinéaste et plasticien rejoue des scènes célèbres de films en doublant plan à plan ce qui se présente alors comme un original, mais aussi mot à mot puisqu'il ré-emploie la bande sonore du film premier, sur laquelle des corps, en remplacement des acteurs, se calent. Le dédoublement de l'acteur incarnant tous les personnages, aussi bien féminins que masculin, implique un travestissement et une interrogation à la fois sur le genre, la facticité et l'artifice, que le cadre du cinéma permet de développer de manière spécifique : « Les travestis qui peuplent mes films sont des créatures fantastiques, de celles que j'aimerais croiser plus souvent dans la vie de tous les jours. Le cinéma emploie le costume sous toutes ses formes, et il est lui même travestissement de la réalité dans son acte de reproduction, dans l'illusion qu'il génère. Le cinéma est un artifice, il est donc le parfait réceptacle de mes expérimentations en matière de travestissement et de jeu de genres. Je le vois comme une extension du domaine du film, un doublement de la fiction. »
Les œuvres de Dellsperger sont présentées dans de nombreux festivals de cinéma internationaux et acquises par de nombreuses collections privées et publiques, comme son long métrage Body Double X, présent dans la collection du MoMA.