flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Art et science-fiction – La Ballard Connection
MAMCO [tous les titres] Histoire à l'essai & archives contemporaines [tous les titres]
  Art et science-fiction La Ballard Connection
Edité par Valérie Mavridorakis.
Textes de Lawrence Alloway, James Graham Ballard, Reyner Banham, Richard Hamilton, Peter Hutchinson, Valérie Mavridorakis, Eduardo Paolozzi, David Pringle, Robert Smithson, Eugenie Tsai, Thomas A. Zaniello.
paru en septembre 2011
édition française
17 x 24 cm (broché)
272 pages
22.00 €
ISBN : 978-2-94015-946-8
EAN : 9782940159468
en stock
 
Une anthologie de textes de référence dédiée aux relations entre art et science-fiction et aux différents futurs qui s'esquissent dans l'art depuis les années 1950, à partir de la figure de J.G. Ballard.
Dans les années 1950 et jusqu'à la fin des années 1960, la science-fiction a joué, pour nombre d'artistes et de théoriciens anglais et américains, tant au plan iconographique qu'au plan méthodologique, un rôle stratégique : celui d'un véritable objet régulateur utilisé pour déplacer l'activité artistique loin de ses coordonnées conventionnelles. Dans cette entreprise, Eduardo Paolozzi côtoie Reyner Banham, Robert Smithson ou James Graham Ballard, Peter Hutchinson voisine avec Lawrence Alloway pour explorer ce que ce dernier a appelé « le front élargi de la culture » qui devient ici un ensemble d'images et d'idées rétrocédant en deçà du pop art, là où la subculture se fait relais d'invention. Passer l'art novateur au filtre de la SF, c'est par conséquent, pour les créateurs et les penseurs de l'époque mettant en œuvre cette opération théorique et plastique, ébranler radicalement les cadres d'une esthétique dominante – le formalisme – dont ils auront été les critiques en acte. Il en résulte notamment une révision des notions de passé, de présent et de futur dont Ballard, cet « anticipateur qui ne croit pas en l'avenir » comme il est dit dans l'ouvrage, est le fer de lance. Ce livre propose les pièces de ce dossier crucial pour la compréhension de l'art actuel.
Valérie Mavridorakis enseigne l'histoire de l'art contemporain à la Haute école d'art et de design de Genève et à l'Université de Genève. Parmi ses publications : Victor Burgin, objets temporels (Presses universitaires de Rennes, 2007), ouvrage codirigé avec Nathalie Boulouch et David Perreau, et Transmettre l'art – Figures et méthodes – Quelle histoire ? (Les presses du réel, 2013), ouvrage codirigé avec Christophe Kihm. Spécialiste de l'art américain, ses recherches en cours portent sur l'œuvre de Siah Armajani.

Voir aussi Atrocity Exhibition Archive Paradoxe – Déambulations dans La Foire aux atrocités.