flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Arnaud Vasseux [tous les titres]
Analogues [tous les titres] Monographies [tous les titres]
Arnaud Vasseux <!---->
Textes de Cédric Loire, Fabien Faure, Mathieu Provansal.
paru en mai 2011
édition bilingue (français / anglais)
16,5 x 24 cm (broché, sous jaquette)
152 pages (ill. coul. et n&b)
26.00 €
ISBN : 978-2-35864-022-0
EAN : 9782358640220
en stock
 
Centrée sur les grandes sculptures en plâtre non armé de l'artiste français, cette monographie offre un panorama des diverses techniques employées dans un travail expérimental sur le mouvement, la fragilité et les états transitoires de matériaux ordinaires dans des situations particulières (encres, résine, ciment, polystyrène, carton, plastique...), à travers les photographies des principales installations d'Arnaud Vasseux depuis 2004 et trois essais.
Né en 1969 à Lyon, Arnaud Vasseux vit et travaille à Marseille. « Les formes audacieuses, énigmatiques et fragiles de ses sculptures résultent de la manipulation de matériaux simples, empruntés au catalogue des produits du bâtiment ou de l'industrie légère - avec une préférence pour les matériaux “à prise” : plâtre, résine, fibre de verre. L'artiste porte toute son attention vers leurs propriétés physiques, leurs possibilités et limites techniques, à partir desquelles sont élaborées les procédures et manipulations inhabituelles qui vont infléchir le projet initial. À ce caractère expérimental de la production de la forme se conjugue l'échelle des œuvres qui souvent dialogue avec celle du bâti et du lieu. Chaque intervention offre ainsi au visiteur les conditions d'une expérience – un moment d'intensité accrue de ses propres sens et de sa réceptivité à la charge esthétique et poétique – où le lieu et l'œuvre s'informent, se nourrissent et s'enrichissent. Ainsi l'exposition n'est pas juste un moment à l'occasion duquel l'œuvre est ajoutée à un lieu, mais la réunion d'un espace et d'un temps de mise à l'épreuve, de mise en tension de l'action et de l'objet dans son articulation avec l'espace, un moment particulier de l'expérience, que renforce le caractère indéplaçable et éphémère des sculptures. » (Cédric Loire)