flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Decade
Ida Tursic & Wilfried Mille [tous les titres]
Les presses du réel – domaine Art contemporain [tous les titres] – collection Monographies [tous les titres]
 Ida Tursic & Wilfried Mille Decade
Textes de Eric Troncy et Virginie Wuillaume.

Conception graphique : Claire Moreux.
paru en juin 2011
édition bilingue (français / anglais)
23,5 x 29 cm (relié, couv. toilée)
272 pages (146 ill. coul. et 63 ill. n&b)
37.00 €
ISBN : 978-2-84066-475-8
EAN : 9782840664758
en stock
 
Monographie de référence : dix ans d'expérimentation jubilatoire et virtuose avec la peinture, entre figuration et abstraction, une réflexion sur l'imagerie contemporaine développée en quelque 200 œuvres organisées par séries (les jets d'encre et les silver paintings, les pages de magazines et les scènes de films, les paysages et les maisons en feu, les filles...).
Disponible en édition de tête avec une gravure insérée signée par les artistes.
Depuis le début de leur œuvre commune au début des années 2000, les peintures d'Ida Tursic et Wilfried Mille (nés en 1974 respectivement à Belgrade et à Boulogne-sur-mer, vivent et travaillent à Dijon) interrogent, à travers la question de la peinture, de son support et de son sujet, celle de la reproduction du réel, de la circulation de ses représentations et de la production du fantasme.
Leurs peintures, leurs aquarelles et leurs gravures « recyclent », généralement en séries, des images préexistantes extraites de magazines, de films, de sites internet ou d'autres médias. Celles-ci sont recomposées par ordinateur et repeintes sur un support traditionnel de toile, ou récemment de bois ou de papier.
Ida Tursic et Wilfried Mille représentent des scènes où se côtoient le glamour, la pornographie, des natures mortes, des paysages ou des extraits de film, qu'ils traitent avec une intensité picturale maximale qui abolit toute hiérarchie entre les sujets. Ils explorent également les possibilités de l'abstraction avec des peintures proches de l'op'art, avec d'autres dues au hasard notamment réalisées à partir de leurs palettes recyclées. Leurs œuvres sont souvent brouillées par l'utilisation de jus argentés, de grilles, de dégoulinades de peintures masquant plus ou moins le motif, mettant ainsi à distance le sujet. Récemment, ils ont également produit des images stéréoscopiques en 3D. L'utilisation de ces procédés laisse apparaître leur volonté de ne pas représenter la réalité mais l'image médiatisée de celle-ci, et manifeste un certain humour, voire un regard décalé sur leur propre travail.