flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Big 3 episode – Art / Discourse
Superamas [tous les titres]
Les presses du réel – domaine Arts de la scène & arts sonores [tous les titres] – collection Nouvelles scènes [tous les titres]
 Superamas Big 3 episode Art / Discourse
Edité par Jeroen Peters et Superamas.
Textes de Alexandra Baudelot, Paula Caspão, Antoine de Baecque, Rudi Laermans, Jeroen Peeters, Helmut Ploebst, Pieter T'Jonk, Elke van Campenhout, Frank Vande Veire.
Photographies de Giannina Urmeneta Ottiker.
paru en décembre 2010
édition française
19 x 23,5 cm (broché)
224 pages (ill. coul.)
28.00 €
ISBN : 978-2-84066-413-0
EAN : 9782840664130
en stock
 
Première monographie du collectif d'artistes franco-autrichien : une œuvre chorégraphique en trois épisodes documentée en images et avec une dizaine de textes et d'entretiens.
Au travers des performances de la trilogie BIG (2002-06), le collectif Superamas aborde les thèmes de la télé-réalité, du bonheur, de l'intelligence artificielle et de l'industrie du spectacle en déconstruisant, sur le mode de l'humour, les conventions formelles et les fondations sociales sur lesquelles ils reposent. Aux côtés d'échanges directs avec Superamas sur son processus créatif et d'une série de photographies, neuf auteurs explorent et revisitent la trilogie BIG au moyen du vocabulaire et des concepts propres au champ artistique. Dans le domaine imprévisible du post-art, du spectacle, de l'irréalité, de la critique et de la sur-identification, il n'est pas rare de croiser des pom-pom girls, les pendants masculins des desperate housewives, une hôtesse de l'air cadavérique ou un cascadeur doublant Theodor Adorno.
Superamas est un collectif d'artistes franco-autrichien fondé en 1999 et basé à Vienne. Ses membres viennent de champs artistiques aussi divers que la danse contemporaine, le design, le cinéma, la musique ou le théâtre. Depuis ses premières performances chorégraphiques (Building, 1999 et Body Builders, 2001), le collectif combine les supports et les genres, de l'installation lumineuse au spectacle chorégraphique et théâtral, en passant par les vidéos ou les films, pour déconstruire la « réalité » en explorant les conventions sociales et les modes narratifs modernes (essentiellement développés dans les médias et la publicité) qui structurent notre représentation du monde.