flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Fieldwork
Richard Nonas [tous les titres]
Analogues [tous les titres] Monographies [tous les titres]
Richard Nonas Fieldwork
paru en juin 2010
édition bilingue (français / anglais)
26 x 25 cm (broché)
160 pages (150 ill. n&b)
ISBN : 978-2-35864-016-9
EAN : 9782358640169
momentanément indisponible
 
Cent cinquante photographies de l'atelier new-yorkais de Richard Nonas réalisées par l'artiste.
Cent cinquante photographies noir et blanc de l'atelier new-yorkais de Richard Nonas réalisées par l'artiste dévoilent son univers de travail et font de ce livre un lieu de sculpture. Dans l'atelier sont réunis œuvres achevées, œuvres en cours ou éléments d'œuvres, matériaux, outils et objets.
Le passé d'anthropologue de l'artiste est présent dans cette antre et nourrit clairement son œuvre de sculpteur. Pour Richard Nonas, ce livre est une empreinte de son quotidien, « une marque de qui je suis et de qui j'ai été ». À côté des paysages géographiques que l'artiste investit dans son œuvre, le paysage arpenté ici est son « propre paysage émotionnel ».

« Une quasi clarté sur une presque confusion, voilà ce que je veux. – C'est la dissonance que je veux. – la dissonance du lieu, pas de la chose ; la dissonance des objets dans leur croisement contradictoire (...). Ce livre est le terrain pour ça. »
Richard Nonas
Cet ouvrage inaugure un projet d'envergure qui met en jeu l'œuvre de Richard Nonas dans trois lieux d'identités territoriales différentes : le château d'Avignon pendant l'été 2010, la réserve géologique de Digne-les Bains en 2011 et le cirque romain d'Arles en 2012.
Richard Nonas (né à New York en 1936) a travaillé comme anthropologue pendant dix ans, vivant auprès des Indiens d'Amérique, du Mexique et les Inuits du Canada, enseignant à l'Université de Caroline du Nord et au Queens College. Il abandonne l'anthropologie dans les années 1980 pour se consacrer à la sculpture.
Son travail plastique est tout entier imprégné de sa première activité. Souvent rapporté à l'art minimal ou au land art, il est proche d'un art environnemental : Nonas développe une réflexion sur les matériaux en rapport avec l'histoire du lieu, au travers de dispositifs minimalistes qui, en marquant un territoire donné – espace naturel ou salles de musée – révèlent le pouvoir émotionnel des objets les plus simples qui l'habitent.
Les sculptures de Richard Nonas sont entrées dans les plus grandes collections, celle du Guggenheim Museum ou du MoMA de New York.