flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Suspended Spaces n° 01 – Famagusta
BlackJack éditions [tous les titres] Catalogues & ouvrages collectifs [tous les titres]
  Suspended Spaces Famagusta
Edité par Léa Gauthier.
Textes de Lionel Ruffel, Paul Ardenne, Seloua Luste Boulbina, Brian Holmes, Claire Mauss-Copeaux & Etienne Copeaux, Jacinto Lageira, Victor Burgin, Françoise Coblence, Françoise Parfait, Eric Valette, Charlène Dinhut, Christina Vatsella.

Conception graphique : Jean Michel Diaz.
paru en février 2011
édition française
21 x 27 cm (broché, couv. à rabats)
328 pages (ill. coul.)
35.00 € 17.00 €
(offre spéciale)
ISBN : 978-2-918063-10-0
EAN : 9782918063100
en stock
 
Une ville fantôme sur l'île de Chypre comme métaphore d'une reconstruction esthétique et politique dans les marges de l'Europe : une approche artistique de questionnements contemporains sensibles liés à une situation réelle, avec une trentaine d'artistes et des auteurs issus des champs de la philosophie, de l'anthropologie, de l'histoire politique ou de la sociologie.
L'Europe politique contemporaine se construit sur un principe de disparition des frontières physiques. L'espace Schengen voit peu à peu s'effacer les lignes frontières entre les membres de l'Union européenne, gommant symboliquement ce qui fut doublement à l'origine des conflits mondiaux du siècle dernier. Cependant, ponctuellement et avec une violence manifeste, des espaces frontières, des zones tampons, des suspended spaces, inquiètent la géographie européenne comme autant de points de crispations.
La ville de Famagusta à Chypre est l'un de ces points. Ville en partie close, vidée de ses habitants, occupée par l'armée turque et gardée par les forces des Nations Unies depuis 1974, année de la fin du conflit armé entre la Grèce et la Turquie, Famagusta devient dans l'ouvrage Suspended spaces la métaphore d'une construction esthétique et politique.
Le projet Suspended spaces est l'expérimentation collective d'un déplacement intellectuel et plastique. Il se joue en plusieurs temps : une équipe de chercheurs internationaux proposent une résidence à Chypre. Là, penseurs, écrivains, artistes se confrontent à Famagusta, ville en partie oubliée du reste de l'Europe, dont le statut politique est en supens. De cette rencontre « avec le terrain », naît une exposition à Amiens. Puis, en un troisième temps ressaissisant les deux premiers se construit cet ouvrage. Ici, dialoguent propositions visuelles, plastiques et textuelles. Artistes et auteurs investissent de propositions originales (portfolios, essais, discussions) l'espace du livre. Sans aucune volonté de consensus, Suspended spaces - Famagusta exprime l'hétérogénéité des points de vue portés sur une réalité historique et politique complexe aux marges intérieures de l'Europe. En filigrane, il s'agit également de questionner les conditions de productions, de pensées et de pratiques artistiques actuelles.
Sans être au sens strict une méthode de recherches, Suspended spaces propose un modus operandi qui s'adapte et se redefinit en fonction du territoire auquel il s'attache. Le projet est donc a vocation migratoire, Suspended spaces - Famagusta en est le premier chapitre.
Publié à l'occasion de l'exposition éponyme (la première manifestation publique d'un projet issu d'un collectif regroupé autour d'artistes et de chercheurs de l'Université de Picardie) à la Maison de la Culture d'Amiens, de janvier à avril 2011.
Œuvres de Berger&Berger, Pravdoliub Ivanov, Marcel Dinahet, Lia Lapithi ,Christian Barani, Christophe Viart, Köken Ergun, Adrian Paci, Jan Kopp, Filip Berte, Armin Linke, Serap Kanay et Aristide Antonas, Ziad Antar, Antoine Boutet, François Bellenger, Mira Sanders, Yiannis Toumazis, Sophie Ristelhueber, Elizabeth Hoak Doering, Michael Panayotis, Nikos Charalambidis, Eric Valette, Daniel Lê, Katerina Attalides, Maider Fortuné, Yannis Kyriakides, Stefanos Tsivopoulos, Françoise Parfait, Denis Pondruel.

Voir aussi Suspended Spaces n° 2 – Une expérience collective (offre spéciale pour l'achat des deux volumes).