flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Why Glass ?
Jean-Michel Othoniel [tous les titres]
Jannink [tous les titres] L'art en écrit [tous les titres]
Jean-Michel Othoniel Why Glass ?
paru en mai 2010
édition bilingue (français / anglais)
12,5 x 21 cm (broché, sous jaquette pailletée)
48 pages (1 ill. coul.)
12.00 €
ISBN : 978-2-916067-45-2
EAN : 9782916067452
en stock
 
Un texte manifeste dans lequel Jean-Michel Othoniel revient sur les matériaux au fondement de son œuvre.
« Pourquoi le verre ? » est la question récurrente posée à Jean-Michel Othoniel. Pourquoi un artiste contemporain se laisse-t-il emporter par un matériau aussi séduisant, fragile et coloré ? Un matériau qui aurait pu l'entraîner sur les terrains glissants de l'art en lutte avec le décoratif ? Why glass ?, texte manifeste, nous éclaire sur cette rencontre fortuite entre l'artiste et le verre. Matériaux mythiques des îles éoliennes, produits de la lave en fusion, le soufre, l'obsidienne et le verre deviendront le fondement de son œuvre. On est proches des dieux, des alchimistes, des abîmes, des trésors étrusques, des parures et des architectures cristallines.
Egalement disponible en édition limitée accompagnée d'une œuvre originale.
Né en 1964 à Saint-Etienne, Jean-Michel Othoniel vit et travaille à Paris. Privilégiant, par goût des métamorphoses, sublimations et transmutations, les matériaux aux propriétés réversibles, il présente ses sculptures en soufre à la Documenta de 1992. Il introduit le verre dans son travail à l'exposition « Féminin/Masculin » (Centre Pompidou, 1994). Ses sculptures de verre sont exposées à la Villa Médicis en 1996, puis à la Collection Peggy Guggenheim en 1997 et 2006. En 2000, il transforme la station de métro Palais Royal en Kiosque des Noctambules. Première exposition personnelle à la Fondation Cartier en 2003. En 2004, il expose au Louvre et présente au Châtelet son Petit Théâtre de Peau d'Âne. En 2010, Othoniel a participé à l'inauguration du Centre Pompidou de Metz et, en 2011, et son travail a fait l'objet d'une exposition personnelle au Centre Pompidou de Paris.