flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Lettrisme, l’ultime avant-garde
Bernard Girard [tous les titres]
Les presses du réel – domaine Avant-gardes [tous les titres] – collection L'écart absolu – Poche [tous les titres]
Bernard Girard Lettrisme, l’ultime avant-garde
Préface de Michel Giroud.
paru en mai 2010
édition française
11 x 17 cm (broché)
256 pages (27 ill. n&b)
9.00 €
ISBN : 978-2-84066-336-2
EAN : 9782840663362
en stock
 
Une analyse sérieuse, approfondie, bienveillante mais sans complaisance, de l'un des mouvements les plus inventifs mais aussi les plus méconnus des avant-gardes apparues au lendemain de la Seconde Guerre mondiale : l'histoire du groupe et de ses principaux acteurs, le déploiement des concepts esthétiques et politiques au travers de la poésie (et de la musique), du roman hypergraphique, de la peinture, du cinéma, un bilan des échecs et de la postérité du lettrisme.
S'il est aujourd'hui encore mal connu, le mouvement lettriste qu'Isidore Isou a créé au lendemain de la seconde guerre mondiale a nourri la plupart des avant-gardes des années 1960. Le situationnisme, l'ultra-lettrisme, la poésie sonore, la peinture du signe, la nouvelle vague cinématographique, l'art conceptuel, les performances lui doivent tous quelque chose.
Ce livre raconte l'histoire de ce mouvement, présente ses principaux acteurs (Isidore Isou, Gabriel Pomerand, Maurice Lemaitre, François Dufrêne, Gil J. Wolman, Jacques Spacagna, Roland Sabatier, Roberto Altmann), analyse dans le détail ses concepts esthétiques mais aussi politiques (les lettristes parlaient du soulèvement de la jeunesse dès le début des années 1950). Il tire le bilan de quarante ans d'activité et explique pourquoi ce groupe, qui a connu la célébrité à la fin des années 1940, reste à découvrir. Ses analyses donnent un éclairage nouveau sur une période particulièrement riche qui a vu exploser la notion de bon goût et se multiplier les mouvements d'avant-garde, et sur cette « ultime avant-garde » dont l'importance est capitale pour la compréhension des évolutions du monde de l'art dans la seconde moitié du XXe siècle.
Voir aussi Fabrice Flahutez : Le lettrisme historique était une avant-garde (1945-1953).
Docteur en philosophie, spécialiste de la musique contemporaine, membre du groupe lettriste dans les années 1960, Bernard Girard (1946-2014) s'en est détaché en 1968 sans cependant jamais perdre de vue le travail des artistes du mouvement.