flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Lynda Benglis [tous les titres]
Les presses du réel – domaine Art contemporain [tous les titres] – collection Monographies [tous les titres]
Lynda Benglis <!---->
Textes de Dave Hickey, Cindy Sherman, Robert Pincus-Witten, Richard Meyer, Annette Messager, Elisabeth Lebovici, Judith Tannenbaum, Caroline Hancock, Franck Gautherot, Laura Hoptman, Ron Gorchov, Keith Sonnier, John Baldessari, Diana Franssen... ; entretien avec Seungduk Kim.
paru en avril 2010
édition bilingue (français / anglais)
20,2 x 26,2 cm (relié)
552 pages (356 ill. coul. et n&b)
40.00 €
ISBN : 978-2-84066-357-7
EAN : 9782840663577
en stock
 
Monographie rétrospective de référence : un panorama de l'œuvre de Lynda Benglis depuis la fin des années 1960 jusqu'à aujourd'hui, avec plus de 350 illustrations, une vingtaine d'essais historiques ou inédits, un entretien, des documents d'archive jamais publiés, une chronologie complète.
« La découverte en 1974 de l'annonce de Lynda Benglis dans Artforum a été l'un des moments pivots de ma carrière. J'étais à la fac, à Buffalo, et même la Albright-Knox Gallery, qui était l'un des rares endroits où on pouvait se procurer le magazine (et qui était sur le chemin de mon lycée) avait arraché la page de tous les exemplaires qu'ils vendaient (j'ai dû acheter le mien à New York). She kicked ass ! »
Cindy Sherman
Publié à l'occasion de l'exposition itinérante à Dublin, Eindhoven, Dijon, Rhode Island et New York, de 2009 à 2011.
Depuis plus de trente ans, Lynda Benglis (née en 1941 à Lake Charles, Louisiane, vit et travaille à New York), l'une des artistes américaines les plus importantes, figure majeure du post-minimalisme aux côtés de Richard Serra, Eva Hesse et Bruce Nauman, explore dans son travail une grande variété de techniques et de supports, de ses peintures abstraites à la cire à ses sculptures en latex, en polyuréthane ou en métal, en passant par son œuvre vidéo et ses performances filmées.
Cette diversité formelle exprime une pensée radicale et complexe autour du corps, de l'identité sexuelle, de la représentation de la femme et de la domination masculine, au-delà du statut d'icône féministe érigé depuis une série d'annonces sulfureuses publiées par Benglis avec la complicité de Robert Morris dans les années 1970, dont la célèbre et très controversée publicité de 1974 dans Artforum la montrant nue avec un gigantesque godemiché.