flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Das Leningrader Album – We are on our way to school, singing songs hip and cool
Evgenij Kozlov [tous les titres]
Centres d'art, musées, galeries & varia [tous les titres]
Evgenij Kozlov Das Leningrader Album We are on our way to school, singing songs hip and cool
Edité par Hannelore Fobo.
Préface de Hannelore Fobo.
Publié par Konkursbuch Verlag, Tübingen.
paru en 2004
édition trilingue (anglais / allemand / russe)
18 x 24 (relié)
192 pages (160 ill. coul.)
ISBN : 978-3-88769-315-2
EAN : 9783887693152
épuisé
 
Une série de dessins érotiques d'adolescence de l'artiste russe au charme étrange dans l'atmosphère du Léningrad des années 1960-70.
Une série de dessins érotiques de jeunesse inspirés du Léningrad de la fin des années 1960 : un adolescent soviétique rêve que les jolies filles d'à côté rêvent de lui.
Près de 200 dessins d'une grande finesse, à la fois très personnels et emprunts de toute une époque, semblent sortir d'une malle aux trésors, légèrement froissés ou jaunis. Ils dévoilent les visages, les formes et les petites tenues des timides ou très aventureuses Rosa, Svetlana, Mila, Olga, Elena ou Tatyana, filles de la voisine ou camarades d'école. Les situations fantasmées sont mises en scène dans une atmosphère étrange à laquelle le velours et le satin des vêtements, le marbre du mobilier, un tube à la mode diffusé par un magnétophone et les textes qui apparaissent parfois en transparence au dos des dessins confèrent une grande charge esthétique et érotique.
Ce livre témoigne de la relation intrinsèque entre art et érotisme à la source de l'œuvre de Kozlov. Une célébration du charme, de la nostalgie et du désir.
Après une formation classique, Evgenij Kozlov (né à Léningrad / Saint-Pétersbourg en 1955) rejoint dans les années 1980 le groupe d'avant-garde des Nouveaux Artistes. Il fonde en 1989 le studio "RUSSKOEE POLEE/The Russian Field" à Leningrad, avant de rencontrer la photographe berlinoise Hannelore Fobo au début des années 1990 et d'ouvrir avec elle le "RUSSKOEE POLEE/The Russian Field No 2" dans le centre historique de Berlin. Le studio, qui sera renommé "E-E", devient rapidement une plaque tournante pour la communauté artistique russe et internationale en Allemagne, et ses dimensions permettent aujourd'hui à Kozlov de développer des projets à grande échelle. Il décrit le style "E-E" avec un poème : Select  / chic  / intelligent  / elegant / and harmonious / mysterious / in everything / and  / most / mportant, enig - / matic and / always / wise...  / closed, but  / more likely disclosed  / to those who understand  / and know the se - / crets of the unpredictably / wonderful art...

Un hommage à Evgenij Kozlov est rendu par Maurizio Cattelan dans Charley 5.