flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
An Evening of the Book – Trois films de Mai-Thu Perret (DVD)
Mai-Thu Perret [tous les titres]
Mathieu Copeland éditions [tous les titres]
Mai-Thu Perret An Evening of the Book Trois films de Mai-Thu Perret (DVD)
Edité par Mathieu Copeland.
Avec Fia Backström, Tara Lee Burns, Faye Driscoll, Lesley Garrison, Amy Granat, Roche Janken, Emily McKinnon, Maiko Ota, Elizabeth Valdez.
The Spider Song, paroles de Mai-Thu Perret, musique de Steven Parrino.
paru en 2008
DVD toutes zones
53 mn, n&b, 4/3, son
30.00 €
ISBN : 978-2-917097-02-1
EAN : 9782917097021
en stock
 
Trois films inspirés par une pièce d'agit prop des années 1920 : une chorégraphie exécutée par des amies artistes (Amy Granat, Fia Backström...) sur une musique de Steven Parrino.
Produit à l'origine pour la 9e Biennale d'Art Contemporain de Lyon, Evening a été filmé à The Kitchen, New York, en 2007. Ce film est conçu comme un "remake" de la pièce d'agit prop de 1924 du même titre. Celle-ci était l'expérimentation par les masses d'une agitation artistique pour le livre, qui dramatisait le conflit entre les vieux livres pré-révolutionnaires et ceux de la nouvelle révolution. Utilisant des acteurs de l'académie communiste d'éducation, dans un décor et avec des costumes réalisés par Varvara Stepanova, cette pantomime culminait avec la victoire des héros révolutionnaires et une parade de bibliothèques et d'éditions nouvelles.

An Evening of the Book, où les livres et les lettres deviennent eux-mêmes des acteurs, apparaît comme le point de départ idéal pour les premiers films réalisés par Mai-Thu Perret. Utilisant des accessoires quelquefois inspirés des Evenings originaux, comme les livres ou les costumes de sport, d'autre fois sans relation comme avec ces tubes fluorescents, les découpes dans la bannière ou les virgules, Mai-Thu Perret écrit une chorégraphie exécutée pour la caméra par une équipe composée d'amies artistes dont Amy Granat ou Fia Backström, et de danseuses professionnelles. Trois films rythmés par une chanson originale écrite par Mai-Thu Perret sur une musique originale de l'artiste Steven Parrino.
La production pluridisciplinaire de Mai-Thu Perret se déploie à travers différents médiums aussi variés que la sculpture, la peinture, la vidéo, le son, mais aussi le texte ou même encore la céramique. Marquée par les mouvements avant-gardistes du XXe siècle et par les philosophies orientales, l'œuvre de Mai-Thu Perret comporte de nombreuses références culturelles, historiques et littéraires.
Mai-Thu Perret a commencé sa carrière d'artiste à la fin des années 1990, après des études de lettres à Cambridge tout en dirigeant l'espace d'art contemporain Forde à Genève. Elle se fait remarquer sur la scène internationale avec son œuvre The Crystal Frontier (1999), un récit autour d'une communauté imaginaire de femmes parties vivre dans le désert du Nouveau Mexique. Elle poursuit la chronique de cette communauté utopique depuis plus de dix ans en créant, pour donner corps à cette collectivité, un journal de bord et des objets qui appartiendraient à ces femmes.
Dans son travail, Mai-Thu Perret se plaît à mêler fiction et réalité en glissant des références historiques et littéraires, pour brouiller les pistes et multiplier les interprétations. C'est par la fiction qu'elle revient sur le passé pour interroger le présent. A travers son travail, elle réfléchit à l'héritage de la pensée utopiste dans la société capitaliste contemporaine. Son œuvre Perpetual Time Clock est liée au rythme de la vie dans une communauté. Cette horloge géante marque le temps par des symboles qui représentent la routine dans une journée qui structure la vie en communauté.
Mai-Thu Perret a remporté le Zurich Art Prize ainsi que le Manor Art Award Geneva.