flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
...dontstopdontstopdontstopdontstop
Hans Ulrich Obrist [tous les titres]
Sternberg Press [tous les titres] Histoire, critique et théorie [tous les titres]
Hans Ulrich Obrist ...dontstopdontstopdontstopdontstop
Edité par April Elizabeth Lamm.
Préface de Rem Koolhaas, postface de Daniel Birnbaum, titre de Douglas Gordon.
paru en 2006
édition anglaise
17 x 22 cm (relié, jaquette à rabats)
128 pages
34.00 € 15.00 €
(offre spéciale)
ISBN : 978-1-933128-06-1
EAN : 9781933128061
en stock
 
Un recueil de textes rédigés entre 1990 et 2006, revenant sur des expositions aussi célèbres que Hotel Carlton Palace, Cities on the Move, Do It ou Utopia Station, qui ont mis en scène les travaux d'un grand nombre d'artistes et d'architectes parmi les plus influents et stimulants de notre époque (Paul Chan, Alexander Dorner, Olafur Eliasson, Cao Fei, Hans-Peter Feldmann, Peter Fischli & David Weiss, Douglas Gordon, Pierre Huyghe, Qingyung Ma, Philippe Parreno, Cedric Price, Luc Steels, Rirkrit Tiravanija...). Un must-have pour quiconque s'intéresse aux stratégies curatoriales et critiques hors-normes.
Ce livre est paru en français aux Presses du réel en 2007.
Critique d'art, historien et commissaire d'exposition parmi les plus influents sur la scène internationale, Hans Ulrich Obrist (né en 1968 à Zurich, vit et travaille à Londres) a fondé en 1993 le Musée Robert Walser et a dirigé le programme « Migrateur » au musée d'Art moderne de la Ville de Paris où il a été commissaire pour l'art contemporain jusqu'en 2005. Il est aujourd'hui codirecteur des expositions et directeur des projets internationaux de la Serpentine Gallery à Londres. Depuis 1991, il a organisé ou co-organisé de nombreuses expositions individuelles (Olafur Eliasson, Philippe Parreno, Jonas Mekas, Pierre Huyghe, Anri Sala, Doug Aitken...) et collectives (dont : Do it – plus de trente versions depuis 1994 ; Cities on the Move, 1997 ; première Biennale de Berlin, 1998 ; Mutations, 2000 ; Utopia Station, 2003 ; 9e Biennale d'art contemporain de Lyon, 2007).
Hans Ulrich Obrist a reçu le Prix international Folkwang 2015.