flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Quand l’œuvre a lieu – L’art exposé et ses récits autorisés (nouvelle édition revue et augmentée)
Jean-Marc Poinsot [tous les titres]
Les presses du réel – domaine Critique, théorie & documents [tous les titres] Hors série [tous les titres]
Jean-Marc Poinsot Quand l’œuvre a lieu L’art exposé et ses récits autorisés (nouvelle édition revue et augmentée)
Publié avec le Mamco.
paru en 2008
édition française
17 x 24 cm (broché)
376 pages (47 ill. n&b)
ISBN : 978-2-84066-229-7
EAN : 9782840662297
épuisé
 
Nouvelle édition revue et augmentée de l'essai de référence sur l'art exposé, en tant que transformation profonde de la pratique artistique, nouveau mode de lecture des œuvres et condition de leur actualisation.
L'art exposé n'a pas seulement pris une place dans l'histoire de l'art, il marque insensiblement une transformation profonde de la pratique artistique. Il importait de mettre en évidence comment, en se saisissant de la circonstance de l'exposition, des artistes comme Yves Klein, Daniel Buren ou Lawrence Weiner avaient transformé la manière dont les œuvres ont lieu. L'art exposé est aussi un art pour le public et les artistes formulent pour lui, dans leurs « récits autorisés », leurs figures d'artiste, le contrat iconographique qui propose un mode de lecture des œuvres et les conditions de leur actualisation. L'auteur en examine le fonctionnement et propose par là un mode d'accès à une iconologie de l'art contemporain.
Nouvelle édition revue et augmentée de l'ouvrage paru au Mamco en 1999 (ISBN 978-2-940159-15-4).
Jean-Marc Poinsot est historien de l'art, docteur en histoire de l'art contemporain, professeur d'histoire de l'art contemporain à l'université de Haute Bretagne, Rennes 2, président des Archives de la critique d'art, à Châteaugiron. Commissaire d'expositions, il a également organisé des rencontres et des colloques, participé à l'écriture de plusieurs catalogues du capcMusée d'art contemporain de Bordeaux, rédigé de nombreux ouvrages individuels et collectifs.
Jean-Marc Poinsot est par ailleurs le premier à avoir mis en place un Fonds régional d'art contemporain, en France, en 1980.