flux RSS (nouvelles parutions)
English version
Les Lettristes sont irrécupérables jusqu’à la société de l’éternité concrète, paradisiaque
Isidore Isou [tous les titres]
Jannink [tous les titres] L'art en écrit [tous les titres]
imprimer envoyer un lien
retour au descriptif lire un extrait (PDF)
 
extrait
 
pp. 39-43


Puis, les lettristes sont récupérés par qui ?
Que peuvent nous offrir ceux qu’on considère comme nos récupérateurs, sinon une société de misère, d’exploitation, d’esclavage, de surexploitation et de mort ? Puis, les lettristes sont récupérés, pour quoi ?
Alors que, de tous les côtés, on nous estime d’une manière accrue et on nous récompense par une amitié et une reconnaissance croissantes, pour la justesse de nos conceptions novatrices !
Etre récupérés, afin d’être abaissés et traînés dans la boue ?
On nous croit assez bêtes pour nous laisser prendre par des conceptions arriérées, démystifiées, ou les ignorants de nos apports nous croient capables de tomber dans leurs pièges-à-cons, qu’eux-mêmes ou leurs camarades n’ont pas su éviter ?
Nous avons déjà connu des joies plus extraordinaires que celles que peuvent nous offrir nos « récupérateurs », et nous espérons arriver, par le super-accélérateur de la Créatique ou de la Novatique, par la Super-Créatique ou par la Super-Novatique, à des joies que nos « récupérateurs » ne peuvent même pas concevoir. Un lettriste récupéré n’a rien compris aux possibilités créatrices de notre méthode profonde et un lettriste qui a saisi, même en partie, nos apports et même s’il a abandonné notre mouvement, les exigences du combat progressiste, a constitué généralement un ersatz de groupe différent – le « nouveau réalisme », le « jarrivisme », l’ « internationale situationniste », etc. – mais il n’a jamais adhéré à un mouvement passé, dépassé.
Les soi-disant « récupérateurs » du lettrisme sont interchangeables et ce qu’ils peuvent nous offrir en échange de nos multiplications est infiniment inférieur non seulement à ce que nous désirons et pouvons encore réaliser, grâce au super-accélérateur de la Créatique ou de la Novatique, mais même inférieur à ce que nous méritons déjà pour nos réalisations passées, qui dépassent celles de Monet, Mondrian, Marx, Lénine, Keynes ou Sade.
Seuls des crétins, des déments ou des crapules peuvent croire qu’ils sont capables de nous enfermer dans un système antérieur, limité. On peut s’allier à nous, afin d’avancer en notre compagnie vers un monde meilleur, mais non nous abaisser jusqu’à nous rendre prisonniers, esclaves, d’une vision inférieure, arriérée, du monde.

LES LETTRISTES SONT IRRÉCUPÉRABLES JUSQU’À LA SOCIÉTÉ DE L’ÉTERNITÉ CONCRÈTE, PARADISIAQUE.

Isidore Isou
mai 1978
 
[haut de page]