flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Clinamen (6 titres)
 

Genève
Clinamen est une maison d'édition à but non lucratif créée à Genève en 2013 par Mélanie Borès, Roxane Bovet et Lucas Cantori. Sans s'encombrer de frontières réductrices, Clinamen évolue dans le domaine de l'art contemporain. Sa volonté première est de valoriser une position ambigüe, un placement sur le nœud du filet et pas au milieu de la maille, de rejeter les catégorisations réductrices pour voir quelles idées peuvent surgir de la rencontre entre les gens, les disciplines, les générations et les pratiques. Clinamen a pour objectif d'éditer la relève de l'art contemporain, de la théorie critique et curatoriale ; des projets inattendus ou fondamentaux.
Parallèlement, et puisque la création contemporaine ne serait pas sans généalogie, Clinamen s'intéresse à la réédition de textes et d'ouvrages spécifiques correspondant aux intérêts de ses tentacules ; la collection s'appelle « Mimic octopus » et ne s'arrête pas plus aux frontières que le reste du projet.
 
2017
édition bilingue (français / anglais)
À deux voix, et avec leur médium spécifique, les auteurs interrogent chacun à leur manière la relation de l'humanité aux technologies numériques. Pacôme Thiellement décrit dans son texte l'aliénation numérique à venir, tandis que Lauren Huret revient, à travers ses collages, sur l'irruption de l'ordinateur dans l'espace domestique.

2017
édition française
Un récit en trois parties relatant le quotidien de personnes entre la fin du siècle dernier et le début du notre : l'artiste alterne effets de réels et de fiction, développant les thèmes à l'œuvre dans son travail plastique. L'ouvrage fait intervenir les voix d'autres contributeurs, dans un processus collaboratif cher à l'auteur.

2017
édition française
Publication à trois voix interrogeant les enjeux littéraires à l'œuvre dans le travail du plasticien lausannois Yoan Mudry.

2016
édition bilingue (français / anglais)
Cet ouvrage est le prolongement textuel d'un projet artistique et performatif conçu par l'artiste Raphaële Bidault-Waddington et le critique Sylvain Menétrey. Mi-néologisme poétique, mi-concept scientifique, le sémiospace apparait comme une création langagière reflétant la pratique de Raphaële Bidault-Waddington, créatrice d'objets hybrides, à la fois modèles cognitifs empruntés à la science et fictions exubérantes.

2016
édition française
Tiré d'une conférence donnée au Musée de la Civilisation à Québec en 1993, ce texte propose de concevoir le temps non pas uniquement comme une variable de mesure mais comme une vraie dimension de l'existence dont la propriété la plus fertile serait son irréversibilité.

2015
édition française
Cette publication en forme de journal documente et prolonge les réflexions initiées lors de la première édition du Screamscape, une semaine de création autour du cri.