flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Sonia Chiambretto & Yoann Thommerel
 
Sonia Chiambretto est l'une des voix qui marque la littérature contemporaine tant par l'originalité formelle de son écriture que par la force et l'engagement de son propos. Son écriture multiplie les points de vue en mixant textes de création, témoignages et documents d'archives pour façonner une langue brute et musicale. Elle écrit principalement à partir de collecte de témoignages de traversées européennes, de passages aux frontières de diverses communautés en lien avec la guerre, l'exil ou encore « la fuite ». Elle dit « écrire des langues françaises étrangères ».
Ses textes sont publiés principalement chez Actes Sud-Papiers et aux éditions NOUS. Membre du comité de rédaction de la revue de poésie Grumeaux (Édition Nous), elle publie également dans des revues de poésie Nioques, Action poétique, Espace(s), IF. Elle est régulièrement sollicitée pour donner des lectures/performances autour de ses textes dans des musées d'art contemporain (Grand Palais, Paris, Centre Pompidou-Paris et Metz, la Bellone à Bruxelles…). Ses textes sont lus et montés en France (Festival d'Avignon, Théâtre de la Ville – Paris, Biennale de Lyon, TNB - Rennes, ActOral, Marseille…) mais également en Belgique, en Suisse, en Allemagne, en Italie, au Canada, etc., par des metteurs en scène et des chorégraphes, notamment Hubert Colas, Rachid Ouramdane, Benoit Bradel, Vincent Thomasset ou Pascal Kirsch. Elle anime des workshops dans des écoles d'art et de théâtre. Depuis 2011, elle enseigne à l'université d'Aix-Marseille. Elle est la cofondatrice du Groupe Parallèle, avec Yoann Thommerel.

Au lieu de se coucher tôt pour être le lendemain très performant dans son travail, Yoann Thommerel sort, lit des livres et s'intéresse aux revues qui demeurent à ses yeux le foyer possible de réflexions et de créations partagées. Un temps membre du comité de rédaction de Fusées, il fonde en 2009 la revue Grumeaux (éd. Nous), consacrée à la poésie et aux littératures expérimentales. Dans le prolongement de ce travail en revue, il dirige depuis 2015 la « collection grmx » aux éditions Nous. Attentive aux innovations formelles, cette dernière s'attache notamment à rassembler des textes qui, comme État civil de Sonia Chiambretto, premier titre de la collection, inventent des usages poétiques du document (archives, témoignages, données…). Les années passant, il se couche de plus en plus tard, pour écrire de la poésie et des pièces de théâtre hybrides, le plus souvent contaminées par le roman. Ses dispositifs narratifs atypiques portent des histoires qui interrogent aussi bien les cloisonnements et déterminismes sociaux, que la standardisation des désirs, les débordements qu'ils ne manquent pas de provoquer, les obsessions sécuritaires ou encore les mutations et dérèglements de l'activisme politique contemporain. Il donne régulièrement des lectures publiques de son travail, « lectures augmentées » qu'il aborde comme des espaces d'invention à part entière, que ce soit avec un micro seulement, ou un peu plus : une seconde voix, du son, de la typographie ou des dessins animés. Il a été associé ces dernières années à plusieurs théâtres en France, à un autre en Finlande. Ses textes ont été mis en scène, notamment Trafic (éd. Les Petits matins, 2013), créé au théâtre de La Colline, dans une mise en scène de Daniel Jeanneteau et Marie-Christine Soma ou Mon corps parle tout seul, créé au CENTQUATRE par Daniel Jeanneteau et le compositeur Daniele Ghisi lors du festival Manifeste 2015 de l'Ircam. Il collabore régulièrement avec l'auteur Sonia Chiambretto. Ils ont fondé ensemble le collectif « Groupe parallèle » associé à leur résidence aux Laboratoires d'Aubervilliers.
 

 
2017
Les Laboratoires d'Aubervilliers
Le g.i.g. est un espace de réflexion et de documentation sur les ghettos. Associés au projet, les artistes Sonia Chiambretto et Yoann Thommerel ont fondé en 2016 un groupe d'information composé d'habitants d'Aubervilliers, chargé d'examiner les mécanismes d'exclusion et de repli à travers des protocoles d'enquête. Cet ouvrage en est le résultat : un questionnaire poétique et frontalement politique.