flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Mathieu Copeland & Philippe Decrauzat
 
Commissaire d'exposition et éditeur, Mathieu Copeland (né 1977, vit à Londres) cultive une pratique curatoriale cherchant à subvertir le rôle traditionnel des expositions et à en renouveler nos perceptions. Diplômé du Goldsmiths College de Londres, il a notamment organisé les expositions « Vides » (aux côtés de Laurent Le Bon, John Armleder, Gustav Metzger, Mai-Thu Perret et Clive Phillpot) au Centre Pompidou et à la Kunsthalle Bern en 2009, « Soundtrack for an Exhibition », « Alan Vega » et « Gustav Metzger » au Musée d'Art Contemporain de Lyon, « Expart-Art Centre / EAC » (avec Brian Eno, Pierre Huyghe, Ben Kinmont, Claude Lévêque, Didier Marcel, Olivier Mosset, Shimabuku, Dan Walsh et Ian Wilson) à l'ICA de Londres, au Musée d'Art Contemporain de Lyon, au Museum Sztuki Lodz, au CAC Vilnius, Kunstihoone Tallinn et à Bizart Shanghai, « Meanwhile… Across Town » (avec Cerith Wyn Evans) au Centre Point Building de Londres, « Une Mandala Mentale » au MUAC de Mexico City, ou encore « Une exposition chorégraphiée » à la Kunsthalle de Saint-Gall et à la Ferme du Buisson à Noisiel.
En 2002, Mathieu Copeland a initié « Anna Sanders Films World Tour » (programme de films avec Charles de Meaux, Dominique Gonzalez-Foerster, Pierre Huyghe et Philippe Parreno). Il a édité le livre Anna Sanders Films – The In-Between, publié aux Presses du réel. Il a également initié les séries « Reprises », « Expositions Parlées », et « Expositions à être lues », toutes présentées en 2013 au MoMA, New York. Il a été commissaire invité pour la 9e Biennale d'art contemporain de Lyon (2007-08), au Musée du Jeu de Paume, Paris (2013-14), et, avec Philippe Decrauzat, commissaire invité au Plateau – FRAC Île-de-France Paris (2014-15). Il a publié l'anthologie manifeste Chorégraphier l'exposition (Les presses du réel, 2013), et réalisé « L'exposition d'un film », une exposition comme long-métrage.

Philippe Decrauzat (né en 1974 à Lausanne, où il vit et travaille) utilise une variété de médias pour son œuvre – peinture murale, toiles mises en forme, objets, installations, œuvres sur papier. Il élabore, dans ses coloris volontairement limités et plats, des compositions géométriques complexes. Sa pratique abstraite se situe dans la lignée de l'Op Art des années 1960, mais à travers la fascination de l'artiste pour les formes optiques se trouve un intérêt pour le graphisme, le cinéma, l'architecture, et même la littérature.

Voir aussi Mathieu Copeland ; Philippe Decrauzat.
 
(lien externe : www.mathieucopeland.net)
 

 
2017
édition bilingue (français / anglais)
Le Plateau / Frac Île-de-France
Depuis 2012, Mathieu Copeland et Philippe Decrauzat réalisent des vidéos nées du désir de « filmer le son, d'enregistrer des lieux et de plonger dans la matière des processus de fabrication et de destruction ». Cette publication – entre livre d'artiste et ouvrage critique – envisage l'ensemble des films produits à ce jour par le critique d'art et par l'artiste et s'offre telle une base de réflexion et de travail pour ceux à venir.