flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Behdjat Sadr
 
Après ses études à l'École des beaux-arts de Téhéran, l'artiste iranienne Behdjat Sadr (1924-2009) part à Rome, où elle s'oriente vers une peinture abstraite non géométrique. Abandonnant le châssis et les couleurs traditionnelles, elle utilise des peintures synthétiques de bâtiment qu'elle fait couler sur des supports disposés à même le sol. Elle procède ensuite par remodelage de la matière, avec une large spatule, produisant ainsi des traces, en négatif, de ses propres gestes. De retour en Iran dès la fin des années 1950, Behjat Sadr est très vite repérée par Pierre Restany et plus tard par Michel Ragon. Une grande variété de supports (comme les plaques d'aluminium) et de modes d'expression se déploie au cours de son long et singulier parcours. Atteinte d'un cancer dans les années 1980, elle vit entre Paris et Téhéran, réalisant notamment des photomontages dans un style original qui rappelle sa peinture. Behjat Sadr a présenté ses œuvres dans de nombreuses institutions en France et à l'étranger, parmi lesquelles : la galerie Bussola, Rome 1958 ; le musée d'Art moderne de la Ville de Paris, 1963, puis 2014; The Gray Foundation, Saint Paul, Minnesota, États-Unis, 1971 ; le musée des Beaux-Arts de Bruxelles, 1972 ; le Centre d'art Le Noroît, Arras, 1985 ; la Grey Art Gallery, New York, 2010 ; Asia Society, New York, 2013- 2014, et MAXXI Rome, 2015. Elle a également participé à la Biennale de Venise en 1962. En 2004, le musée d'Art contemporain de Téhéran lui a consacré une importante rétrospective dans le cadre des expositions dédiées aux pionniers de l'art moderne en Iran.
 
(lien externe : behdjat-sadr.com)
 

 
2014
édition bilingue (français / anglais)
ZamânZamân Books (livres)
momentanément indisponible
Monographie explorant l'héritage artistique et intellectuel de la peintre abstraite et pionnière des arts visuels en Iran Behdjat Sadr. L'ouvrage richement illustré propose un témoignage singulier croisant écrits intimes et coupures de presse, textes critiques et correspondance poétique.