flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Estefanía Peñafiel Loaiza
 
Estefanía Peñafiel Loaiza née en 1978 à Quito en Équateur. Après des études d'arts plastiques à la Pontificia Universidad Católica del Ecuador de Quito, elle poursuit en 2002 ses études d'art en France à l'ENSBA à Paris, puis termine par deux post-diplômes obtenus à l'ENSBA-Paris et l'ENSBA-Lyon. Outre les nombreuses expositions collectives auxquelles elle a participé, tant en France qu'en Équateur et dans d'autres pays depuis 2001, on peut noter parmi ses expositions personnelles celles au CPIF (« fragments liminaires », Pontault-Combault, 2015) ; au Crédac (« l'espace épisodique », Ivry-sur-Seine, 2014) ; à la Villa du Parc (« la dix-huitième place », Annemasse, 2013) ; dans des centres d'art en Équateur, à Cuenca (« en valija », Sala Proceso, 2013) et à Quito (« exposición », Arte Actual, 2012) ; à Al Ma'mal (« la visibilité est un piège », Nuit Blanche, Jérusalem-Est, Palestine, 2012) ; à The Hangar (« no vacancy », Beyrouth, 2011) ; au Centre d'art Bastille (« à perte de vue », Grenoble, 2009) ; ainsi qu'à la galerie Alain Gutharc, qui la représente à Paris (« sismographies », 2012 et « parallaxes », 2009). Elle a par ailleurs participé à plusieurs résidences, dont une avec Triangle France (Marseille) dans le désert du Tassili en Algérie, les autres à La Galerie à Noisy-le-Sec, à The Hangar à Beyrouth et au Centre photographique d'Île-de- France, à Pontault-Combault. Elle a également bénéficié de deux commandes publiques en 2014 et 2015, l'une au collège « Barbara » à Stains (récoltes) et l'autre à Chazeleuze avec la DRAC Franche-Comté (œuvreuses). Ses œuvres ont été, entre autres, acquises par le Fonds national d'art contemporain, les Fonds régionaux d'art contemporain Franche-Comté et Basse- Normandie, et la Collection départementale d'art contemporain de Seine-Saint-Denis. Elle a par ailleurs réalisé plusieurs performances, notamment au BAL (Paris), au Wiels (Bruxelles) et à la Fondation d'entreprise Ricard (Paris). Elle vit et travaille à Paris.
 
(lien externe : fragmentsliminaires.net)
 

 
2015
édition trilingue (français / anglais / espagnol)
Les presses du réel – Art contemporain
Première monographie de la jeune artiste franco-équatorienne, suite au Prix AICA France de la critique d'art décerné à Marc Lenot (auteur du blog sur l'art contemporain « Lunettes Rouges » publié par Le Monde) pour sa présentation du travail d'Estefanía Peñafiel Loaiza.