flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Yona Friedman & Camille Henrot
 
Yona Friedman (né en 1923 à Budapest, vit et travaille à Paris) développe depuis le milieu du XXe siècle le concept d'« architecture mobile », fondement d'une théorie universelle selon laquelle habitat et urbanisme doivent être pensés d'une part directement par leurs utilisateurs, et d'autre part en intégrant l'imprévisibilité du comportement futur de l'usager.
Considéré comme l'un des plus grands penseurs de l'architecture aujourd'hui, Yona Friedman ne conçoit l'utopie que comme réalisable. Ses projets visionnaires ne font pas seulement l'objet d'expositions dans les plus grandes institutions artistiques internationales, mais ils donnent aussi lieu à de nombreuses constructions réelles, mettant en œuvre des techniques simples et éprouvées, et ses propositions ont eu des retombées pratiques importantes sur l'urbanisme contemporain.

D'abord reconnu pour ses vidéos et films d'animation qui mêlent dessin, musique et images cinématographiques, parfois grattées ou retravaillées, le travail de Camille Henrot (née en 1978, vit et travaille à Paris) brouille les catégories traditionnellement hiérarchiques de l'histoire de l'art. Ses dernières œuvres, qui se déclinent sous forme de sculptures, dessins, photographies, et toujours films, traitent de la fascination exercée par l'ailleurs et par l'autre (géographique, mais aussi sexuel), fascination reprise dans les mythes populaires modernes dont s'inspire Camille Henrot. Les objets hybrides, impurs, de l'artiste jettent un doute sur l'écriture linéaire et cloisonnée de l'histoire occidentale, et soulignent sa part d'emprunts et ses zones d'ombres.
Camille Henrot a reçu le Lion d'argent à la 55e Biennale de Venise en 2013, le Nam June Paik Award 2014, le Edvard Munch Art Award 2015...

Voir aussi Yona Friedman ; Camille Henrot.
 
(lien externe : www.camillehenrot.fr)
 

 
2007
édition bilingue (français / anglais)
Kamel Mennour
Ouvrage documentant le projet collaboratif confrontant les univers de Yona Friedman et de Camille Henrot (une déconstruction de l'espace de l'appartemment de l'architecte, conçu comme un espace abstrait et symbolique, par l'artiste).